Livre 1ères lectures Montessori

Voici aujourd’hui un article écrit à quatre mains avec mon amie Julie, du blog Histoires de Petits Loups.

14859524_1677763672537848_615549789_o

Nos enfants sont entrés dans la lecture il y a quelque temps et ils sont, disons-le, avides de lecture. Ils déchiffrent un peu tout ce qui leur tombe sous la main, des enseignes publicitaires aux étiquettes de ce que nous mangeons.

Mais nos petits apprentis lecteurs trouvent parfois que le choses ne vont pas assez vite ! Ils veulent lire des livres. Sauf qu’à ce stade de l’apprentissage, peu de livres, voire aucun, ne leur sont accessibles. Lire la suite de « Livre 1ères lectures Montessori »

Le ruban noir ou la leçon d’humilité

Depuis septembre, nous avons travaillé sur le premier Grand Récit montessorien, sur les volcans, la création de l’Univers, et l’arrivée de la vie sur Terre à travers de nombreux documents que vous pourrez découvrir ici.

Avant de pouvoir introduire la chaîne des ères et les récits qui abordent plus précisément le développement de la vie sur Terre, il est coutume, en pédagogie Montessori, de présenter une leçon marquante pour les enfants : la leçon d’humilité.

Aidée de plusieurs blogs (Montessori servicesMontessori Anonymes et Montessori 6/12), et du livre Les Grands Récits de l’école vivante, qui aident bien quand tu n’es pas formée pour l’histoire … j’ai enfin réussi à présenter cette leçon du ruban noir aux enfants.

En introduction, je vous propose  une traduction du blog Montessori services, pour situer le contexte dans lequel cette leçon a été inventée par M. Montessori  (je remercie vraiment ma sœur pour la traduction parfaite !):

Madras, Inde, 1939, Discussion entre Maria Montessori et un groupe d’enfants, à l’ombre d’un gigantesque figuier.

Un garçon d’une dizaine d’années prône fièrement la sagesse de sa civilisation indienne, comme l’une des plus anciennes au monde. Peut être même se demande-t-il à voix haute, ce qu’il pourrait bien apprendre du Dr. Montessori et de sa culture, bien plus récente que la sienne. Plus tard dans l’après-midi, M. Montessori repense aux paroles du garçon et se demande comment lui répondre au mieux. Alors qu’elle avale une gorgée de thé, elle remarque des ouvriers, occupés à poser de longs câbles téléphoniques noirs sur le route poussiéreuse. Mario et elle ont travaillé de longs mois sur le programme élémentaire et les Grandes Leçons ont récemment vu le jour. Inspirée par le commentaire du garçon, Montessori crée « Une leçon d’humilité ». Quelques semaines plus tard, après avoir demandé l’aide précieuse d’une couturière du coin, Montessori invite le garçon et ses camarades à la rejoindre. Se pliant aux instructions du Dr. Montessori, deux professeurs prennent place chacun sur un vélo. Entre eux, à terre, ils posent un énorme rouleau de tissu noir. Sans dire un mot, les enseignants commencent à dérouler la bande noire au sol, tout en pédalant doucement, descendant la rue. M. Montessori et les enfants, à la fois perplexes et curieux, les suivent et de nombreux enfants du voisinage rejoignent la procession, se demandant ce que c’était, et à quoi cela servait. M. Montessori, bien silencieuse, ne lance que quelques « attends de voir ! ». Peut-être ne dit-elle rien jusqu’à ce moment où, une fois la bande noire totalement déroulée, une surprise apparaît : une fine bande de tissu blanc. M. Montessori parle enfin : « Cette petite partie blanche représente le temps que l’Homme a passé sur Terre. En comparaison, la bande noire représente l’âge de la Terre. » Les enfants se retournent et contemplent le chemin parcouru, ils ne distinguent plus le début de la bobine. Ils regardent alors de nouveau la petite bande blanche dans la main du Dr. Montessori. A ce moment là, Montessori a probablement souri au garçon qui lui a inspiré cette leçon.

Même si nous ne savons pas exactement ce que Maria Montessori a dit durant cette leçon, nous savons que le ruban mesurait 300 mètres de long ! Aujourd’hui, la bande est beaucoup plus courte, mais inspire quand même l’humilité !

Les grands discours ne sont pas nécessaires pour accompagner cette leçon, la longueur du ruban impressionnant (dans le sens gravant une image dans la tête de l’enfant) par elle-même !

J’ai choisi d’utiliser le « métrage » proposé dans le livre de l’école vivante : 46 mètres de ruban noir pour 2,4 cm de ruban rouge. Chez moi, avec les moyens du bord, le ruban s’est transformé en pelote de laine ..

1486926_1679731758912040_31897130042376691_n

12065622_1679724992246050_7263398843793560567_n

La veille de la leçon, je réécrivais encore le texte, m’inspirant ça et là, simplifiant quelques phrases ou en développant d’autres … J’ai choisi d’utiliser le nombre de pas proposé dans le livre de l’école vivante, il est parfait !

Vendredi, 16h, nous nous rendons à l’école du quartier (pour chercher le fils d’une amie). L’endroit est parfait pour dérouler nos 46 mètres ! Nous attendons que la foule s’atténue, et nous attachons l’extrémité à un poteau …

Puis, voici le récit …

Aujourd’hui, nous allons parler de quelque chose de très spécial, de très étonnant. Ce ruban que j’ai dans les mains représente l’âge de la Terre depuis ses débuts, sa naissance, jusqu’à maintenant, en 2015.

Dérouler le ruban silencieusement pendant environ 5 pas, très lentement ….

Au début la Terre était une boule de feu, molle et brûlante. Cela a duré longtemps, très, très longtemps …

Dérouler 5 pas.

Il y avait des volcans partout …

Dérouler 5 pas.

Puis il a commencé à pleuvoir … Il a plu pendant très, très, très longtemps … Les grosses pluies ont formé les rivières, les fleuves, et les mers …

Et la Terre a enfin commencé à se refroidir …

Dérouler 5 pas.

Mais il n’y avait toujours pas de vie sur Terre … La Terre était déjà très vieille, mais rien ! Pas de verdure … Juste des roches, des océans et des volcans. Tout cela a duré très, très longtemps, vraiment longtemps …

Dérouler 5 pas et s’arrêter.

Regardez comme ce ruban est long ! La terre est très, très vieille !!

Enfin la première petite graine de vie apparaît au fond des océans. La vie commence à se développer… Mais cela a duré très, très longtemps…

Marcher environ 64 pas.

Les premiers animaux sortent de l’eau. Vous vous rendez compte ? Tout ce temps avant que la vie ne commence sur la terre ferme ?

Marcher, et quand il reste 60 cm environ, dire :

Ici, c’est la disparition des dinosaures.

Dérouler encore prudemment.

Attention ! Quelque chose est sur le point d’arriver !!

Ralentir lorsque la fin approche, et arrêter quand la bande rose apparaît.

Les humains apparaissent sur la terre pour la première fois. Cette petite bande rose représente la présence de l’humain sur terre…Regardez combien la terre est vieille !  Vous voyez tout ce temps avant notre apparition sur Terre ?

 Et là, ça a fait « ouahhhhh » !12189785_1681588002059749_6218087704808295990_n

Une fois le récit terminé, les enfants ont couru jusqu’à la naissance de la Terre, puis sont revenus vers moi, en disant : « c’est long » ! Et ils ont tenu tour à tour à rembobiner la pelote en me disant : « Dis, on pourra la refaire bientôt cette histoire ? ».

Ils ont aimé, ils ont compris, ils ont été marqués. Une réussite !

La chaîne des ères

C’est ici que j’ai découvert le pouvoir de la chaîne des ères. L’auteur de ce blog a fait un formidable travail autour du cadran des ères, et j’ai décidé de m’appuyer sur ce travail pour fabriquer ma chaîne des ères ! Nous avons terminé le premier récit, nous avons visionné beaucoup de documentaires autour de la création de l’Univers … place au ruban noir (là, je vous renvoie vers cet article) et à la chaîne des ères !

Mon ruban noir est vraiment tout pourri,  mais il assurera sa fonction pour la leçon d’humilité : 46 mètres de fil noir qui retracent la vie de la Terre depuis sa naissance, contre 2,5 cm de vie humaine … ça calme !

12065622_1679724992246050_7263398843793560567_n

1486926_1679731758912040_31897130042376691_n

La chaîne des ères représente l’enchaînement des éons depuis la création de la Terre il y a 4,5 milliards d’années.

Pour rappel, quatre éons se sont succédés jusqu’à nos jours, chaque éon étant divisé en ères, elles-mêmes divisées en périodes :

Sans titre 1

Horloge_gologiqueLe cadran des ères représente sous forme d’une montre, la vie de la Terre depuis sa création. Chaque portion du cadran représente un éon ou une ère. L’utilisation du cadran horaire permet d’utiliser un temps que l’enfant peut se représenter, la vie de la Terre entière se résumant à un tour de petite aiguille des heures, sous 12 heures. 1h sur le cadran représente 375 000 000 d’années.

La lecture peut sembler difficile pour les plus jeunes, c’est pourquoi le cadran peut également être représenté sous forme de chaîne de perles, où une perle équivaut à une minute sur le cadran, soit 6 250 000 ans.

La chaîne des ères peut être présentée après le premier grand récit montessorien et la leçon d’humanité (le ruban noir), en introduction des deuxième et troisièmes grands récits portant le développement de la vie sur Terre.

Voici donc comment se compose la chaîne des ères. J’ai sorti ma calculatrice scientifique, les proportionnalités et les conversions pour vérifier toutes les durées, car en grande perfectionniste (arghhh), je voulais absolument arriver à un total de 12h, c’est chose faite ! Malheureusement, impossible de tomber rond avec le nombre de perles, puisqu’elles ne représentent que les minutes, et non les secondes et les millisecondes …

perles et heures cadran

Bref, vous arriverez donc à un total de 718 perles au lieu de 720, que vous pourrez commander ici : http://www.atelier-montessori.com/ Les perles sont vendues en paquets de 100, il vous faudra donc ce panier. Vous pouvez utiliser d’autres nuances de couleurs, et un diamètre de 8 mm, comme vous voulez. Le tout revient à une vingtaine d’euros.

panier perles

Après, il ne vous reste qu’à vous armer de patience pour compter les perles, une à une …

 12208607_1681167565435126_1291564342993462454_n

… puis choisir un fil fin mais solide (ici, spécial bouton incassable, un fil qui date d’au moins 30 ans et qui vient de Pologne … mais vous devriez trouver ça chez nous aussi !) …

12193646_1681167588768457_1706286338849752891_n

… puis à enfiler ! J’ai choisi de ne pas prendre la longueur totale  en fait non je n’ai pas choisi, j’ai essayé de prendre la longueur totale de fil (environ 6 mètres), et j’ai vécu l’enfer des nœuds … j’ai donc décidé de faire 3 tronçons de 2 m et de les raccorder par des nœuds au fur et à mesure de l’enfilage !

12196366_1681167622101787_3806762829343363657_n

Et je suis plutôt contente du résultat !

10151266_1681167662101783_7518588631517670115_n

12193664_1681167675435115_65915581302138701_n

11139381_1681306052087944_1768517703462892561_n

J’ai également fabriqué la chaîne violette de l’éon Phanérozoïque :

20151105_121517

Sur cette chaîne, les enfants pourront placer les flèches des éons et des ères, les cartes des éons, des fossiles, des figurines d’animaux, des photos … Vous trouverez les flèches et images dans ce document complémentaire :

Chaîne des ères et documents complémentaires.

Ressources :

http://montessorianonymes.blogspot.co.uk/search/label/les%20lignes%20du%20temps

https://montessorimaispasque.com/2015/08/03/levolution-de-la-vie-sur-terre/

http://montessorianonymes.blogspot.co.uk/search/label/g%C3%A9ologie

http://montessorianonymes.blogspot.co.uk/2015/07/remplacement-du-document-etapes-de.html

http://montessorianonymes.blogspot.co.uk/2015/07/affiche-anatomie-dun-trilobite-nouvelle.html

Edit du 10/11/2015 : découverte de la chaîne des ères

20151110_101016 20151110_10435820151110_10495520151110_103543  20151110_104412 20151110_104521  20151110_113951

Milo, en amoureux des mots compliqués et des grands nombres (sa nouvelle passion), était conquis !
Deux heures de concentration extrême  (hein, quoi, il a des troubles de l’attention ?)… comme quoi, c’est bien l’école qui nous pousse à étiqueter nos enfants …