De l’écriture à la lecture en cursive

Article co-écrit avec mes amies Julie et Christine de « Mes premières lectures Montessori ».

Comme beaucoup d’entre vous le savent, nous avons récemment publié une collection de livres aux éditions Larousse intitulée « Mes premières lectures Montessori ». Parmi les nombreux retours que nous avons eus ainsi que les commentaires que nous avons pu lire, une question revient souvent :

Pourquoi proposer des histoires en écriture cursive et non en script ?

27845923_1906805682966978_22270355_o.jpg

Il est vrai que quasiment 100 % des livres que nous sommes amenés à lire au cours de notre vie sont écrits en script. Or les livres « Mes premières lectures Montessori » sont destinés aux lecteurs débutants. Et c’est bien sur cette affirmation que se base tout notre argumentaire : des lecteurs débutants pour qui nous avons voulu lever toute difficulté afin de les introduire individuellement. Ainsi cette collection constitue un véritable outil progressif visant à amener le lecteur en herbe vers une lecture et une compréhension fluides.

Nous, les auteurs, avons déjà expliqué partiellement notre choix du…

View original post 1 014 mots de plus

La gestion des écrans dans la fratrie : pour quelle stratégie opter ?

Hier, j’ai partagé sur ma page Facebook un outil destiné à la gestion des écrans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait couler de l’encre … Le sujet du siècle !

Dans « gestion des écrans », j’entends « maîtrise du temps passé devant écran, que ce soit la télé, l’ordi, la console ou la tablette ».

26239257_2016191035266109_5788063295194568947_n.jpg

Lire la suite de « La gestion des écrans dans la fratrie : pour quelle stratégie opter ? »

Non votre ado n’est pas feignant, Nathalie Anton, Eyrolles

Tous les jours, Zoé, mon aînée de 11 ans, passe devant ce livre en disant (oui parce qu’il traîne depuis un moment sur ma table de nuit), : « Votre ado n’est pas feignant hum hum … Moi si, j’ai tout le temps la flemme ! »

Alors voilà, scolarisé ou non, un pré-ado reste un pré-ado, doté de nombreuses étiquettes (qu’il se donne parfois lui-même à tort !) dont celle du « feignant ». Pourtant, cette pseudo fainéantise apparente n’est que la mauvaise interprétation d’une observation : les besoins de l’adolescent étant bien plus profonds et ne répondant qu’à une spécificité de son développement cérébral.

Lire la suite de « Non votre ado n’est pas feignant, Nathalie Anton, Eyrolles »

Observer ou analyser ?

Il y a quelques jours, en formation d’Education cosmique, lors d’une intervention d’Eymeric se Saint Germain (son travail est passionnant, allez le rencontrer !) autour de l’observation, j’ai compris.

Et comprendre, après des années d’enseignement ce qu’est observer … ça met une bonne claque quand même !

J’ai compris que je n’observais pas mais que j’analysais.

J’ai compris qu’à force de lire des livres sur l’éducation et d’échanger avec des psys et spécialistes de la ré-éducation, j’en avais perdu mon sens de l’observation factuelle et que toutes mes observations étaient biaisées.

Lire la suite de « Observer ou analyser ? »