Milo 5ème – période 1

Milo a repris la route de l’école à la maison depuis le 2 septembre et après un confinement suivi de très longues vacances, il a fallu du temps pour qu’il retrouve un rythme. J’ai donc programmé, en douceur, des notions à travailler, en accélérant le rythme de travail au fur et à mesure que les semaines avançaient. Je retiens deux choses de cette première période de travail : 

  • il est très fatigable et je dois concentrer nos activités le matin,
  • il a vraiment besoin de temps libre pour lire, jouer dehors avec ses copains du quartier et de faire beaucoup de sport.

En dehors de nos activités « scolaires », Milo -pour rappel dysorthographique + troubles mnésiques-, est pris en charge par une orthophoniste. Il participe à des ateliers d’anglais, il fait de la musique (batterie, solfège et batucada), et pratique cette année le tennis de table deux fois par semaine. 

Une jeune allemande intervient également 2h par semaine chez nous pour l’initier à cette langue. En effet, il a un but de scolarisation au collège (quand ? comment ? pour le moment, nous ne le savons pas encore, il le décidera !)
 
J’ai encore plus de temps à lui accorder cette année car sa soeur aînée a souhaité être rescolarisée (en 3ème). 
 
Je ne vais pas segmenter, dans cet article, ce que nous lui proposons au quotidien, mais je vais plutôt les regrouper par grands domaines d’activités.

Les activités autour de la langue française et des autres langues

La grande majorité de la matinée a été consacrée, durant cette période, à travailler autour de son trouble dys (dysorthographie + soupçon de dyslexie). Il est toujours suivi par une orthophoniste qui doit refaire un bilan cette semaine pour « mesurer l’évolution » et surtout pour montrer à Milo où il a encore à travailler (pas facile d’accepter ça quand on devient ado !)

Pour autant, dans un but de le rescolariser, nous n’oublions pas de travailler la littérature, en lien avec une professeure de français de collège qui nous aide dans la programmation de nos activités.

les activités spécifiques à la rééducation

Nous travaillons toujours sur plusieurs plans en même temps : 

  • j’ai travaillé la segmentation de phrases et l’argumentation (voir photo : tous les mots sont collés, où coupe-t-on la phrase et pourquoi ? parce que là c’est un pronom, parce que là c’est du passé composé …);
  • il travaille quotidiennement la transposition avec les ceintures d’accords de Charivari pour parvenir désormais à une automatisation pendant l’acte d’écriture;
  • je continue la rééducation avec BALAVISX, il aime beaucoup et il est très performant avec les balles, ça lui donne une énorme confiance en lui;
  • il travaille quotidiennement à partir de dictées Harry Potter (attention le fichier contient des erreurs) et avec tous les outils mis en place jusqu’ici;
  • j’ai entamé un travail spécifique avec Lector Lectrix, un programme spécifique visant à travailler les représentations en lecture, la flexibilité (Milo en manque énormément, et comme c’est indispensable pour les apprentissages, nous essayons de travailler autour de ça) dans un but de mieux comprendre ce que l’on lit et de travailler l’argumentation;
  • son orthophoniste travaille avec lui en ce moment à créer des phrases avec un même mot qui peut avoir plusieurs natures différentes (louche peut être un nom, un adjectif ou un verbe en fonction de son utilisation).
Une séance de Lector Lectrix avec sa soeur (niveau cycle3 Segpa)
Une production au sein d'une séance Lector Lectrix
Travail avec l'orthophoniste
Segmentation
Dictée Harry Potter
Ceintures d'accords

l'étude de la langue

Pendant cette pédiode, Milo a travaillé autour des classes grammaticales (révisions) et les fonctions compléments du verbe et expansions du nom. 

Il vous a préparé une petite vidéo visant à vous expliquer comment fonctionnent les flèches des fonctions (vous trouverez les flèches et un tableau récapitulatif à télécharger ICI).

Il a travaillé autour des différentes expansions du nom : adjectif épithète, apposé ou attribut, complément du nom et proposition subordonnée relative (pour réinvestir les notions, je propose toujours en premier lieu des exercices sur ordinateur, de niveau cycle 3, puis, en dernier, quand la notion est fluide, les exercices de son livre Fleurs d’encre 5ème). La carte mentale est à télécharger dans la partie téléchargements 6/12 grammaire.

la littérature et la lecture

Le thème de cette première période était L’invitation au voyage à travers la poésie.

Ainsi, il a pu découvrir l’évolution de la poésie de la Renaissance à nos jours en travaillant autour de 4 poèmes : 

Heureux qui comme Ulysse de Du Bellay

Ma bohème de Rimbaud

Parfum exotique de Baudelaire

Iles de Cendrars

Il a donc travaillé sur la versification, sur le lexique des sensations et des émotions et sur les figures de style (métaphore, comparaison, personnification). La plupart de ce travail s’est fait à l’oral avec lui lors d’échanges. 

Dans un but de lui permettre de se faire une image précise d’une époque, il utilise toujours son cahier des siècles qui commence à bien se remplir. Ici, il y a reporté les noms des poètes et les titres des poèmes étudiés.

En lien avec l’étude de la langue, il a pu réinvestir dans une production inspirée d’Îles de Cendrars les différentes expansions du nom qu’il a étudiées, aidé par son logiciel d’écriture intuitive (en ce moment, nous testons DICOM, un petit logiciel gratuit et Word, car Lexibar que nous avons testé 2 ans bugge un peu trop souvent … alors j’hésite à investir, d’autant plus que je crois qu’il n’est pas toléré au brevet). 

Les cartes mentales l'aident à mettre en lien des concepts
Ecrire dans le style de Cendrars

Du côté moins « formel », il s’est repongé dans sa série préféré, Harry Potter et a dévoré à nouveau les 7 volumes. Il a aussi lu beaucoup de BD, dont la série Théo Toutou qu’il adore et le Super Picsou auquel il est abonné. Il a beaucoup aimé Lancelot du Lac, un livre dont il vous parle sur Instagram. Chez nous, on est libre de lire ce qu’on veut. Il n’y a pas de sous littérature !

les autres langues

Milo étudie l’anglais aux ateliers Cambridge Flyers de notre commune. Le reste de la semaine, je réactive ce qu’il a vu à son atelier à l’aide du coffret de cartes mentales de chez Eyrolles, ou encore le site British Council, et même un vieux manuel Enjoy English

Une étudiante allemande intervient chez nous 2h par semaine pour des activités autour de l’oral.

Entre sa dysorthographie et ses troubles de la mémoire, apprendre une autre langue que le français qu’il ne maîtrise déjà pas lui est compliqué. Nous le sensibilisons à ces deux langues sans attente de résultats. Un seul mot : plaisir !

Les activités "scientifiques"

Côté sciences, Milo a travaillé les mathématiques, le codage informatique et l’électricité.

les mathématiques

Nous sommes fidèles au site Maths et Tiques et au manuel Myriade 5ème depuis plusieurs années. Milo a pour le moment travaillé le calcul numérique, les nombres relatifs et le repérage dans un plan ainsi que les fractions. J’ai parfois recours au manuel Sésamaths pour trouver des exercices plus faciles que Myriade. Pour le moment, je n’ai pas eu à ressortir de matériel concret, Milo ayant fait tout son cycle primaire avec le matériel Montessori, il a des bases solides.

Il a retravaillé les tables de multiplication avec l’application Multimalin car s’il ne les travaille pas régulièrement, il les oublie.

le codage informatique

Voilà un domaine qui le passionne ! Chaque matin, il a suivi le cours Introduction accélérée au cours d’informatique de 20 heures sur Code.org.

L'électricité

Milo a travaillé avec sa soeur à partir du kit snap circuits et du site PPCL. Il est allé un peu plus loin qu’elle dans les notions à l’aide de son manuel Physique-Chimie cycle 4 Belin. Il a créé un détecteur de présence.

Je vous conseille vivement le site PPCL pour la physique-chimie, il est extrêmement bien conçu, surtout pour les dys 😉

Les activités de "connaissance du monde"

Sans pouvoir appeler ça de l’Histoire car nous sommes loin des attendus du collège, je continue à lui proposer une découverte du monde sous forme thématique. Nous avions déjà travaillé sur ces thèmes il y a quelques années, j’ai choisi de les retravailler en lien avec le programme de CM1 de Lulu.

Vous pouvez découvrir son travail sur l’article consacré à sa soeur en cliquant juste en-dessous.

Et tout le reste ...

Milo passe beaucoup de temps dehors à organiser des jeux pour ses amis : un vrai animateur ! Les écrans lui sont accessibles mais en quantité très restreinte.

Il passe beaucoup de temps à construire, à lire, à composer au piano, à rêver …

Il a juste besoin qu’on lui laisse le temps de prendre le temps.

Lulu – CM1 – 1ère période

Mes petits articles récap’ reprennent (oui, oui, je suis toujours très motivée en début d’année, et pour cause, ces articles me servent à rédiger le dossier que je dépose avant notre contrôle annuel !).

Cette année, Lulu suit le programme de CM1. Voici ce que nous avons fait depuis la rentrée. Nous n’utilisons cette année aucun manuel scolaire.

Le français

Les activités de cette période se sont surtout concentrées autour de l’orthographe, de la grammaire et de la conjugaison. En lecture, j’ai entamé un travail spécifique avec Lector Lectrix, dont je parlerai dans l’article consacré à Milo, puisqu’ils travaillent sur le même support.

Poursuivre la lecture

Libres d’école

J’avais envie de vous parler ce matin d’un chouette podcast sorti il y a peu. Ce projet, mon amie Charlotte l’avait depuis longtemps. Le discours sur les séparatismes et l’annonce du projet de loi qui vise la suppression du droit à instruire ses enfants en famille l’ont poussée à mettre son projet en oeuvre plus tôt. 

Un podcast est un contenu audio numérique. Ici, plusieurs podcasts sont regroupés autour d’un thème : l’école à la maison.

Dans ce podcast, Charlotte tend son micro à des familles « célèbres » en IEF mais aussi à des familles moins connues des réseaux sociaux qui partagent leurs vies avant autant de ferveur et de passion. 

Charlotte prend beaucoup de plaisir à leur donner la parole, avec la bienveillance, la douceur, l’intelligence et le non-jugement qui la caractérisent. 

Le tout est très professionnel et très agréable à écouter.

Accéder au podcast Libres d'école
L'épisode 2 est consacré à notre famille, venez écouter mon témoignage 🙂

Le podcast est disponible sur plusieurs plateformes, dont Anchor et Spotify. Vous le trouverez facilement en tapant dans Google « Podcast Libres d’école ». Il est gratuit et peut être écouté d’un ordinateur ou à partir d’une application sur smartphone. Il occupe désormais mes trajets en voiture !

Un compte Instagram au nom de Libres d’école a également été ouvert.

N’hésitez pas à réagir en commentaire.

Touche pas à mon IEF

Où en seraient nos enfants, dans leurs vies, sans ce choix d’IEF que nous avons fait ?

Numéro 1, sortons les gros mots : « haut potentiel hétérogène » …
Non adaptée au système scolaire en maternelle et en primaire.
5 ans d’IEF pour lutter contre son angoisse du groupe, son angoisse de la compétition scolaire, pour lui donner la force de supporter le bruit et la lumière vive, pour lui donner suffisamment de confiance pour se battre pour ses idées sans remettre en cause l’enseignant.
Bah oui, un enfant HP, ça remet tout en question tout le temps, ça ressent tout 1000 fois plus que les autres, c’est souvent doté d’une forte paranoïa, et ça a même des difficultés scolaires, sans parler des difficultés sociales !

5 ans d’IEF et nous observons le succès de son retour au collège : altruisme et aide aux autres versus esprit de compétition, combat pour ses idées sans impertinence, autonomie versus prise en charge.

Mais si elle avait passé ces 5 dernières années à l’école, où en serait-elle actuellement ?

Numéro 2, sortons les gros mots : « dysorthographie et atteinte de toutes les mémoires » …
Peu adapté au système scolaire en maternelle.
5 ans d’IEF pour découvrir ses troubles et y remédier sans passer par la case MDPH et AVS (qui, de toutes façons, lui serait refusée). 5 ans de formation de mon côté pour l’aider dans son quotidien et ses apprentissages. 5 ans pour le préparer à un retour au collège, 5 ans pour le rendre autonome avec ses outils, 5 ans pour le préparer à la défaillance du système éducatif (nous savons très bien qu’aucune adaptation ne sera faite au collège, ou alors, des broutilles : du temps en plus pour passer son brevet …)

Et s’il avait passé ces 5 dernières années à l’école, où en serait-il actuellement ?

Numéro 3, sortons les gros mots : « n’a jamais été testée puisque nous refusons maintenant toute démarche psychologique intrusive destinée à étiqueter nos enfants et à rentrer dans le moule. »
Nos buts : l’adapter en douceur au cadre. Ne pas lui couper les ailes dans sa formidable capacité à apprendre et à s’émerveiller du monde. Lui laisser le temps d’explorer ses multiples compétences.

Et si elle avait passé ces 5 dernières années à l’école, où en serait-telle actuellement ?

Et nous, leurs parents, où en serions-nous ? Je connais la réponse : moi, chez le psy, et nous, divorcés !

On nous dit souvent : « Oh, comme ils s’entendent bien ! Oh, ils sont merveilleux ces enfants ! Oh, qu’ils sont altruistes ! Oh qu’ils sont spéciaux ! Oh, quelle chance vous avez d’avoir ces enfants ! »


Nous n’avons pas de la chance, nous avons œuvré pour notre équilibre familial en faisant un choix : celui de l’IEF ! Il y a autant de raisons de choisir l’IEF que de familles qui pratiquent l’IEF.

 

#touchepasamonief

Des nouvelles

Bonjour à tous, lecteurs de ce blog !

Non, je ne vous oublie pas. Non, je n’ai pas disparu. Mes journées sont intenses depuis la rentrée ! Je passe en coup de vent sur le blog pour vous donner quelques nouvelles.

Mon aînée a repris le chemin de l’école, direction 3ème dans un collège public. Je l’accompagne au quotidien pour l’aider à « devenir » élève. Elle a très vite pris le pli et a déjà fait sa place 🙂 Toutes ces années d’IEF lui ont permis d’acquérir une forte confiance en elle et beaucoup d’autonomie dans son travail. On se fait petit à petit à l’idée que oui, il y aura des interros tous les jours de la semaine et que ce pays a décidemment l’évaluïte aigüe !

Les petits (enfin, tout est relatif, ils ont désormais 8 et 12 ans), sont toujours en IEF, niveau CM1 et 5ème adaptée. Je leur consacre mes matinées. Tout roule, aucun soucis (ouf !), je vous parlerai dans un futur article (comprendre, quand j’aurai le temps), des divers outils que j’utilise au quotidien (mais pour ça, je préfère de petites vidéos rapides sur ma page Facebook ou mon compte Insta).

De mon côté, les journées sont très chargées. Beaucoup de projets d’écriture sont en cours, une formation également, deux accompagnements pédagogiques individuels qui me prennent beaucoup de temps, la confection des dossiers pédagogiques. Je passe aussi beaucoup de temps à répondre à vos interrogations au quotidien. Je pense toutefois à m’accorder au quotidien des pauses, et ça, c’est bien nouveau.

J’espère que, de votre côté, la rentrée s’est bien passée, que vous n’êtes pas trop ennuyés par les protocoles en place et que vous êtes tous en bonne santé.