Coup de cœur littéraire …

Nous avons aujourd’hui reçu un album jeunesse dont j’avais entendu parler sur un groupe d’Instruction En Famille, et même si, d’habitude, je prends toujours le temps de feuilleter les livres avant de les acheter, là, j’ai craqué ! Un livre sur le thème de l’école à la maison, c’est tellement rare ! Il n’est pas encore connu, et pour cause, il est sorti il y a 5 jours dans les librairies !

14364620_1796981387187076_8257048680290620772_n-1

Il s’agit d’une traduction du livre This is my home, this is my school de Jonathan Bean.Vous pouvez voir  le livre en anglais dans la vidéo ci-dessous.

J’ai été séduite par les illustrations, il y a une tonne de détails à découvrir. Le texte est simple, mais efficace. Et puis, il faut l’avouer, cette famille nous ressemble tellement qu’on ne pouvait qu’adorer (même si nous avons opté pour un modèle beaucoup plus récent de van …) !

Voici quelques photos :

Ma préférée (ma seconde maison !)14285730_10210028306802722_1504387085_o

La double page préférée de Milo (ouah, le jardin de ouf !)14285772_10210028307002727_595445637_o

La lecture du soir avec Papa
(d’ailleurs, à 22h, il est en train de lire 1,2,3, crotte alors ! à Luce)

14374573_10210028306442713_909747612_o

Plein d’illustrations différentes pour montrer que la salle de classe,
pour les enfants en IEF, c’est le MONDE entier !

14424061_10210028306842723_391162750_o

Et un peu de poésie quand même !

14375325_10210028306602717_1905843706_o

Un livre joyeux, très réussi, on recommande à partir de 3 ans.

Si vous voulez le commander, en cliquant sur la photo ci-dessous, quelques centimes reviendront à mon association😉

Notre organisation du moment …

… et j’ai bien dit « du moment », parce que chez nous, l’organisation, ça s’ajuste au fil des jours, ça se remet en question, et ça ne tient pas très longtemps !

Recevant de nombreux mails me questionnant sur la participation ou non de mes enfants à des activités extra-scolaires, je me décide à faire un petit article vers lequel je pourrai renvoyer mes lecteurs (ça fait partie de mon organisation, même si je préférerais avoir le temps de répondre à chacun …).

Nous avons opté pour « travailler » 5 jours par semaine le matin, afin de libérer du temps pour les activités l’après-midi.

Les enfants se lèvent entre 8h et 10h, selon le temps, leur fatigue, ce qui est prévu dans la journée, ce qu’ils ont fait la veille … Après la toilette et le petit déjeuner, nous nous mettons au travail de la façon qui suit, en gros (comme nous avons tous une imagination débordante et une créativité exacerbée, le planning est vite chamboulé) :

  • le lundi et le mardi, les enfants travaillent de façon formelle sur leurs manuels de français et de mathématiques : j’ai choisi CLEO en français cette année, car il permet une progression souple, une répétition bien adaptée aux troubles de mes enfants, et il laisse à l’enfant une autonomie dans la gestion des exercices sur la semaine. En mathématiques, Milo et Zoé travaillent sur « Comprendre les mathématiques » et Zoé a un cahier Sésamaths CM2 en plus (elle aime beaucoup les fichiers et elle gagne un temps fou avec),
  • le mardi, nous avons le même fonctionnement, mais nous ajoutons un jeu autour du français en plus (jeu d’écriture, jeu de plateau …),
  • le mercredi sonne l’heure de l’atelier spécifiquement basé sur la matériel Montessori, en français et en mathématiques,
  • le jeudi, les enfants travaillent sur une lecture suivie, le fichier ARTHUR sur les compétences de lecture, les problèmes hebdomadaires, et nous ajoutons, quand nous avons le temps, un jeu de mathématiques (jeu de cartes, de plateau …),
  • le vendredi, ils poursuivent leur lecture suivie, et nous passons du temps sur la géométrie, les logiciels de géométrie et la programmation informatique.

A tout ça s’ajoutent : la découverte du monde (assez informelle pour le moment), les dictées hebdomadaires, les ceintures de grammaire et de conjugaison pour Milo, l’anglais, l’allemand … Pour ces matières, c’est assez, même très flexible !

Concernant l’après-midi, les enfants ont des activités pratiquement tous les jours, j’ai laissé une journée libre dans la semaine pour pouvoir partir où l’on veut :

  • Milo et Zoé font toujours partie de leur troupe de danses et chants polonais,
  • Milo joue de la batterie,
  • Zoé pratique toujours le violoncelle,
  • ils ont un cours d’une heure de solfège (pas ensemble, ça serait trop simple pour moi, sinon !),
  • Zoé et Luce pratiquent l’équitation (pas au même cours, sinon … lire phrase du dessus),
  • Milo pratique le hockey sur glace.

En plus de tout ça, nous fréquentons une association IEF qui organise des rencontres et sorties, et notre chère association nature « Les pieds sur Terre ».

Rassurez-vous, nos enfants ont donc de multiples moyens de rencontrer tous les jours enfants et adultes, de discuter avec le livreur de colis, les voisins, et toute personne que la vie met sur notre chemin.

Si vous voulez en savoir un peu plus, rendez-vous sur l’interview que Hop’toys a realisée à l’occasion de la Journée Internationale pour la Liberté d’Instruction.

1 mois sur les routes d’Europe de l’est … – épisode 1 –

Nous sommes rentrés il y a 15 jours de notre long voyage en Europe de l’est. 15 jours, et j’ai déjà l’impression que c’était il y a une éternité ! J’ai vraiment juste envie … de repartir sur les routes ! Comme c’est impossible pour le moment, la rédaction de cet article va me replonger dans notre mois magique sur les routes.

3 500 kms, 60 heures de trajet, 6 pays traversés, autant de langues, de monnaies, de coutumes, de plats typiques, de paysages différents ! Une richesse inouïe pour continuer les apprentissages de manière complètement libre, dans la vie de tous les jours.

Cette Europe de l’est, nous la connaissions déjà bien, ayant l’an dernier effectué le même tour à quelques pays près, et ayant déjà bien voyagé avec mon mari avant d’avoir des enfants. Cette année, nous avions envie de redécouvrir certaines villes sous un autre aspect, loin des places les plus peuplées. Une de nos pratiques courantes était toute indiquée : place au géocaching intensif pour arpenter les sentiers les moins fréquentés !

Les lieux à visiter ont pratiquement tous été listés à l’avance (en trop grande organisée, j’avais prévu une pochette par pays), enregistrés dans le GPS de mon téléphone (parce que j’avais découvert une semaine avant notre départ que je pouvais enregistrer des cartes pour les utiliser hors ligne : le bonheur !), les bonnes adresses pour manger cernées grâce à Trip Advisor et les auberges/appartements via Booking.

Une paire de baskets, un sac à dos, un gps, des cartes, un téléphone, et c’est parti !

Autriche … Vienne … 3 jours d’arrêt …

Mode d’hébergement : Auberge de jeunesse, à l’écart du centre ville
Mode de déplacement le plus adapté : le métro, et nos pieds aussi !
Langues parlées : Allemand, on assure😉
Monnaie utilisée : l’Euro, trop facile !

Passage de frontière et collection de vignettes !

20160730_234848

Découverte d’un quartier que nous ne connaissions pas encore :
Alte Donau, tellement reposant au bord de l’eau !
(bon, ok, la photo ne reflète pas du tout la légende, mais je vous assure, c’était très beau …)

Surprise pour les enfants : une soirée au très célèbre Prater,
grand parc avec fête foraine en plein cœur de la ville.

Nous passons une journée au château de Schönbrunn,
et comme nous avions pris le soin de projeter les trois épisodes de Sissi aux enfants avant notre départ (mais quelle idée nous avons eue, ils ont tourné en boucle tout l’été !),
ils sont passionnés !

20160731_182057

Nous testons de bonnes adresses,
la découverte d’un pays passant pour nous aussi par les assiettes🙂

En ville, nous nous attardons sur la vieille horloge Anker de la place Hoher Markt,
dont les personnages défilent à midi
(enfin, l’horloge n’est pas tout à fait à l’heure, donc plutôt 12h15 !).
Un magnifique spectacle sur une musique d’Haydn !

Vienne est une ville où nous pourrions passer tous nos étés, et même vivre, sans aucun problème ! Il nous reste tant encore à y découvrir. Si vous souhaitez y partir quelques jours, ce site aide à cerner les points forts de la ville : Wien info.

En route, direction … Budapest !

Mode d’hébergement : Appartement, via Booking, en plein centre … mais comment dire … pas très propre (peu importe, nous n’y passons que quelques heures la nuit !)
Mode de déplacement le plus adapté : nos pieds, sur des kilomètres, jusqu’aux ampoules, de 9h à minuit, tous les jours !
Langues parlées : Hongrois, ça se complique … mais la population jeune maîtrise l’anglais, ouf !
Monnaie utilisée : le Forint, yes : enfin un problème de maths pour les enfants !

Budapest est une ville que je voulais absolument visiter. A la découverte du plan de la ville lors de la préparation du voyage, j’avais été frappée par la ressemblance avec Prague. Sur place, effectivement, il s’agit du même style de ville : un centre, une colline, le tout séparé par un fleuve, de nombreux ponts reliant les deux côtés : Buda, et Pest.

15 kilomètres par jour de marche, de nombreuses « caches » trouvées, une ville aussi typique qu’étonnante, branchée, fun (se retrouver au Szimpla Kert, de nuit, avec trois enfants … peut relever d’une expérience hors du commun !), qui bouge. Nous y avons également côtoyé énormément de pauvreté, malheureusement.

On mange local, encore !

Les rues, les cafés, les Halles … tout est étonnant !

20160802_123112

On joue aux riches … mais on n’a presque rien entre les mains !

On apprécie la ville loin des coins surpeuplés, et pour ça, on gravira la colline de Buda !

20160802_173356

On pose au « Point zéro »,
un monument à partir duquel sont mesurées toutes les distances
vers les grandes villes hongroises.

On descend une colline pour en gravir une autre : celle du château, où l’on trouve une cache,
et qui nous offre une belle vue sur le Parlement et l’île Marguerite où l’on doit aller juste après :
que c’est loin, ouille, mes pieds !

Après un tour au parc de jeux pour les enfants très bien aménagé (on voit que c’est la ville d’Emmi Pikler !),

p1120661

on termine sur l’île Marguerite, où se déroule la meilleure découverte culinaire de ma vie :
le langos ! Je pourrais tuer pour remanger cette merveille !

20160802_203435

La visite se termine sur un spectacle de fontaines (classées à l’UNESCO) carrément éblouissant !

Il s’agissait de notre première visite à Budapest, nous y retournerons, c’est certain, nous n’avons pas eu le temps de tester les célèbres thermes ! Et vraiment, il faut que je remange un langos, et des kurtos !

En route pour la Pologne, suite au prochain épisode !

Majuscules et minuscules

Un petit partage du soir, un lot de cartes et bande d’autocorrection pour l’association des majuscules et des minuscules en cursif. Je compte les donner en mise en paires par lot de 3 dans un premier temps. Le pdf est à télécharger juste en dessous.

Minuscules majuscules

Happy four for Lulu

Aujourd’hui nous avons fêté les 4 ans de notre petite dernière. 4 ans d’espièglerie, de fantaisie, de rires. 4 ans et un caractère bien affirmé saupoudré d’une débrouillardise à toute épreuve. 4 ans de remise en question, parce que vivre à ses côtés, c’est aussi simple que compliqué, aussi aisé que déroutant. 4 ans qui font que chaque jour est différent ! 

La dernière en date, hier soir (mais je pourrais en citer plusieurs par jour !) :

– Maman, je me suis mise en pyjama et je suis prête à aller au lit !

– Oh mais c’est ta robe sous ton pyjama ? (bien planquée, un seul petit morceau dépassait)

– Oui, je l’aime trop, et c’est pratique, comme ça demain, j’enlève le pyjama et je suis déjà toute habillée … »

Alors, aujourd’hui, j’ai improvisé une fête à son image, colorée, pétillante !

Une petite cérémonie, car ça plaît toujours énormément aux enfants. Un petit instant solennel célébré en famille réduite.

20160902_163655

20160902_172844

20160902_172923

Un joli goûter préparé avec l’aide des aînés et de la vaisselle Reine des Neiges … 4 ans, évidemment !

20160902_165102.jpg

Une pinata colorée (idée piquée chez Elsa, d’Où es-tu, Coquelipop ?), pour le plaisir des enfants, ils ont adoré ! Certains ballons contenaient des pompons, d’autres des plumes ou des paillettes, et puis évidemment de l’eau, sinon, ce n’est pas amusant !

20160902_163018

20160902_173358

20160902_173717.jpg

Et un joli cadeau : un appareil photo Coolpix recommandé par Julie de Histoires de Petits Loups. Rose, évidemment, 4 ans ! Happy four ma Luce-tucru !

P1130678.JPG

20160902_164823