Premier trimestre CM2 – Milo

En accord son orthophoniste, il a été décidé cette année de prioriser la rééducation de sa dysorthographie. Enfin, soyons clairs, une dysorthographie (mais pas que) ne se rééduque pas, elle s’accompagne. Ajoutons à ceci des troubles de la mémoire, et retrouvons nous avec une maman éducatrice complètement déboussolée à la rentrée … jusqu’à ce qu’elle prenne ses marques.

Le but : fournir à Milo des moyens de compensation supplémentaires (il compense déjà très bien grâce à sa grande logique), et lui donner confiance en lui (et ça, euh, je crois qu’on a réussi, presque trop, Milo, c’est un rouleau compresseur, un comique né, il fallait juste qu’il se révèle ! …)

J’ai donc continué à travailler de manière formelle en français et en maths, et j’ai un peu délaissé pour le moment les autres matières, préférant pour ça le non formel (vous verrez tout ça dans l’article qui suit, Milo s’en accommode très bien !)

Lire la suite de « Premier trimestre CM2 – Milo »

Premier trimestre CE1, le français et les mathématiques, Lulu

Comme à mon habitude, je continue les grandes récaps’ qui m’aident à rédiger les bilans des enfants pour les inspections et à faire un point sur ce qui a été fait pendant le trimestre. Luce devrait être scolarisée en CP mais l’IEF nous donne la souplesse d’adapter les apprentissages à ses besoins. Elle suit donc plus ou moins le programme de CE1 cette année. Je lui donne un plan de travail à la journée (oui oui, sinon, elle tourne en rond sans rien faire …) De mon côté, je suis plus ou moins une progression annuelle, de loin, même de très loin parfois, et un emploi du temps à la semaine (de très très très loin).

Lire la suite de « Premier trimestre CE1, le français et les mathématiques, Lulu »

Les plateaux d’estimations

Un soir, alors que nous étions au resto, nous avons tous parié sur la masse d’une bouteille vide d’Oasis. Le serveur s’est pris au jeu et est allé la peser pour vérifier nos estimations. Notre jeu familial d’estimation était né.

Depuis ce jour, chaque soir, un membre de la famille propose un défi. Toutes les personnes estiment un résultat sur un petit papier placé dans un verre. Le lendemain, nous vérifions nos estimations et nous classons les participants du plus proche au plus éloigné (ça, c’est Lulu qui le fait). Milo et Zoé calculent les écarts. L’occasion de parler unités de mesure, protocole expérimentalcalcul mental, d’émettre des hypothèses, de les vérifier et d’assurer une bonne cohésion familiale.

Lire la suite de « Les plateaux d’estimations »

Renouvellement du site

Bonjour à tous,

A quelques jours du renouvellement de mon abonnement pour la mise en ligne de mon blog Montessori … mais pas que !, j’ai besoin de vous.

J’ai décidé d’opter pour un blog pouvant héberger des documents depuis sa création, mais cette formule me coûte de l’argent, que ni mon association, ni mon compte personnel ne peuvent assumer, c’est pourquoi je vous partage le lien de mon Pot commun.

Vous aimez mon blog, vous partagez mes articles, vous téléchargez mes documents pour les utiliser à des fins personnelles et professionnelles tout au long de l’année, et ceci gratuitement. Un petit don m’encouragerait à continuer.

Si toutefois la somme recueillie dépassait le plafond souhaité, l’argent servirait à financer l’achat de matériels pédagogiques à tester afin de rédiger des articles.

Vous, les 400 000 visiteurs par an, vous, les 1300 abonnés, vous, les 42 000 abonnés sur Facebook, ce blog est le vôtre,

Je compte sur vous et vous remercie par avance,

Anaïs

Logo-LePotCommun-Cagnotte-en-ligne-2.jpgLien vers le pot commun

Préparer l’oreille à conjuguer

Dans cet article, mes lecteurs n’ont pas manqué de me le rappeler, je vous avais promis un article sur la préparation de l’oreille en tant que pré-requis à la conjugaison. Je vais ici tenter de détailler mon propos -ce que je mets derrière cette préparation-.

Je me suis rendue compte de ce travail préalable à faire quand j’ai été mise en difficulté avec Milo dans les propositions que je lui faisais. Milo a des troubles du langage oral, des troubles de la mémoire et une dysorthographie désormais identifiée. J’ai compris que ce que je pratiquais en terme de conjugaison convenait très bien à mes filles, mais pas du tout à lui, du fait de sa dys-férence (mais pas que). Bref, merci mon fils pour cette remise en question 🙂

Lire la suite de « Préparer l’oreille à conjuguer »