La conscience phonologique et sa transcription graphique …

Je vais tenter ici de répertorier les activités que je propose à Luce pour suivre son envie du moment : lire !

On mène de front plusieurs types de jeux, difficile de transcrire sur papier à quel moment je les mets en place les unes par rapport aux autres …

  • ceux qui éveillent la conscience phonologique,
  • ceux qui associent les sons que l’on entend aux graphies pour les transcrire,

Et puis également, mais qui feront l’objet d’un autre article :

  • les activités de lecture et d’écriture,
  • et puis aussi, toutes les activités de préparation au geste d’écriture.

La progression que je vous propose ici est juste le fruit de l’observation de Luce, et de l’adaptation en fonction de ses demandes/sensibilités. Ce n’est ni un dictât, ni une méthode à suivre, ni la progression montessorienne proposée dans les écoles. C’est mon bidouillage à moi …

Les jeux de conscience phonologique

Mon petit œil voit :

Depuis ses 2 ans et demi environ, elle veut régulièrement jouer à « Mon petit œil voit un objet dont le nom commence par … » J’avais d’ailleurs listé dans cet article les activités préliminaires à mettre en place dès le plus jeune âge.

je-devine-jeu

Je vous conseille d’anticiper et de commencer à collecter de petits objets pour ce jeu bien avant de vouloir le proposer : playmobils, kinder … les occasions sont nombreuses !

  1. Au début, quand l’enfant est jeune, on éveille la conscience phonologique en travaillant sur le son du début du mot.
  2. Quand c’est acquis, on passe au son de la fin du mot.
  3. Plus tard, on travaille sur le son contenu à l’intérieur du mot (mais pour ça j’utilise aussi des tableaux de tris : j’entends/je n’entends pas).
  4. Enfin, et surtout, on travaille sur « Quel est l’objet où j’entends … juste après … (le premier son du mot) ? », qui a pour but de faire prendre conscience à l’enfant qu’un mot est composé de phonèmes qu’il faut discriminer les uns des autres, et qu’assemblés, ils forment un tout : le mot.

Je vous fournis ma liste d’objets dont le son est au début du mot (on parle de son, et non de graphie pour le moment !), pour les manquants, je pioche dans ma banque d’images.

téléchargement

Liste objets je devine

je-devine-jeu

Etape 1 :
Fraise, balai, maison, mon petit œil voit un objet dont le nom commence par m, quel est cet objet ?

Etape 2 :
Maison, balai, fraise, mon petit œil voit un objet dont le nom finit par on, quel est cet objet ?

Etape 3 :
Balai, maison, fraise, mon petit œil voit un objet où j’entends a, quel est cet objet ?

Etape 4 :
Balai, brosse, bijou, mon petit œil voit un objet où j’entends r juste après b , quel est cet objet ?

Pour tous ces jeux, les documents de la boutique Documents Montessori sont très bien pensés, notamment celui-ci que j’utilise : Je devine série rose.

Les jeux j’entends/je n’entends pas :

Un petit tableau à mettre en place, afin d’effectuer des activités de tris à partir des objets de votre boîte « Je devine » ou des étiquettes de phonologie.

téléchargement

Luce travaille également à partir d’images trouvées sur le blog A la douce, vous pouvez également en trouver sur la boutique Documents Montessori pour renouveler vos séries.

Les jeux de rime :

Depuis peu, nous commençons à travailler sur la rime, à table, en famille, avec des jeux autour des prénoms !

Papa aime … le chocolat !

Maman a … des poils aux dents …

Milo est … un petit robot …

Et puis, de manière un peu plus scolaire à partir d’une banque d’images trouvée sur La classe de Luccia, en sélectionnant 5 ou 6 paires seulement.

L’entrée vers le code :
correspondance phonie/graphie

Une fois les activités de conscience phonologique bien avancées, j’ai décidé de proposer à Luce le dessin animé de La planète des alphas pour voir si elle accrochait. Elle devait avoir environ 2 ans et demi. Elle l’a regardé, a un peu joué avec les personnages, et on a inventé toutes sortes de jeux pour apprendre le son de chaque figurine : le train des alphas, faire dormir les alphas …

Pourquoi être passée par les alphas et non directement par la pédagogie Montessori ? Parce que j’aime cette approche ludique, parce qu’elle a fait ses preuves auprès de mes deux aînés, parce que je trouve ça fun … et puis surtout, parce que je trouve qu’associés aux gestes Borel, les alphas font le lien entre les différentes graphies des lettres : cursive, script, capitales … Je suis de celles qui mettent tout dans le même panier dès le début !

Une fois le chant des personnages bien connu, j’ai proposé des activités liant les alphas et les lettres rugueuses ou mobiles, et je continue à en proposer en parallèle des différentes activités de lecture/écriture : on n’attend pas que toutes les lettres soient connues ! Si l’enfant a le déclic pour écrire des syllabes et les lire, peu importe qu’il ne connaisse pas encore toutes les lettres, on fonce ! Et c’est ce qui s’est passé chez nous !

On entend souvent qu’en pédagogie Montessori l’enfant écrit spontanément avant de lire, chez nous, c’est l’inverse qui s’est produit, Luce a lu des syllabes simples avant de savoir les écrire … sans doute la « faute » aux alphas ! Tant pis !

En pédagogie Montessori, et même dans d’autres d’ailleurs, on part des généralités pour aller vers les exceptions plus tard. Ainsi,

  • c fait le son que l’on entend au début de cornichon,
  • g fait le son que l’on entend au début de gland,
  • s fait le son que l’on entend au début de serpent,
  • w fait le son que l’on entend au début de wapiti,
  • y fait le son que l’on entend au début de yoyo,
  • x fait le son que l’on entend au début de xylophone.

Le but est de donner assez vite à l’enfant les moyens de coder tous les sons avec des graphies simples. Les graphies complexes et les exceptions seront introduites plus tard, en fonction des demandes des enfants.

Voici les premières activités simples de mises en paires alphas/lettres rugueuses cursives proposées à Luce : on dit toujours le son que fait la lettre ou l’alpha, jamais son nom.

20160105_170422

Un peu plus tard, elle triait les objets (issus du jeu Je devine) en fonction des sons des lettres rugueuses, avec l’appui des alphas toujours. On choisit 3 ou 4 lettres maximum, et on les fait tourner quand c’est acquis.

20160128_132137

Elle a aussi prononcé les formules magiques pour libérer les alphas, avec les cartapinces Alphas puis avec les lettres mobiles.

20151213_221919

12064397_10208423605846201_467934344_n

Un jeu un peu plus compliqué où toutes les lettres sont impliquées : un jeu de plateau géant improvisé en quelques minutes : un dé, des poupées, on les déplace et quand on attérit sur la lettre, on chante le son qu’elle fait. Dans une variante, j’ai proposé un jeu tout simple : pose la poupée sur ppp, pose cette poupée sur iii … De la grande impro, quoi !

Vous trouverez ici le même jeu, version plateau de table : lire avec les alphas, plateaux de jeux.

Très récemment, après la lecture de deux albums des alphas, notre petite fée les a transformés pour ne pas que la sorcière les retrouve dans les livres … Misco, Misca, petit alpha, transforme toi ! Un jeu bien sympa pour associer alphas et lettres mobiles !

561427_1725758190976063_616461927433484936_n

 

Le prochain article détaillera les activités de lecture et d’écriture, car le déclic a eu lieu depuis peu, elle lit et écrit des syllabes !

 

 

 

Quand puis-je proposer à mon enfant le célèbre jeu « Je devine » issu de la pédagogie Montessori ?

« Mon petit œil voit un objet dont le nom commence par … »

Je devine jeu

Vous êtes nombreux à vouloir savoir quand vous pourrez enfin jouer avec votre enfant au célèbre « Mon petit œil voit … » (appelé aussi Je devine, ou Le jeu des sons, ou I spy sound game…). Ce jeu prépare, accompagné d’autres matériels ou activités issues de la pédagogie Montessori,  l’entrée dans le monde de l’écrit. Vous êtes souvent pressés à l’introduire, et je ne peux que comprendre votre excitation, mais il faut parfois attendre un peu, afin de ne pas manquer les étapes préalables nécessaires à la bonne compréhension de ce jeu.

Tout d’abord, il faut savoir que ce jeu sert à éveiller chez l’enfant la conscience phonologique : La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d’unités plus petites, à savoir les syllabes et les phonèmes. Elle se traduit par la capacité à percevoir et à identifier les différents composants phonologiques et à les manipuler : localiser, enlever, substituer, inverser, ajouter, combiner…

 Vous pourrez mettre en place cette activité à la maison quand :

  • votre enfant s’exprimera clairement,
  • il sera capable d’utiliser des structures de phrases élaborées et un vocabulaire riche,
  • il aura affiné sa perception sonore.

 Votre enfant s’exprime clairement

Votre enfant sera capable d’être conscient de la phonologie quand lui-même aura acquis une certaine aisance pour prononcer les sons clairement. Si votre enfant est compris par les personnes qui n’ont pas l’habitude d’échanger avec lui, c’est sans doute qu’il s’exprime de façon compréhensive.

J’ai néanmoins remarqué, car j’ai commencé très tôt à utiliser « Mon petit oeil » avec Luce, que ce jeu l’aidait à mieux cerner les sons et donc à mieux les prononcer. L’articulation exagérée des sons pendant le jeu, et le fait que j’y combine la méthode Borel-Maisonny, lui permet sans doute de mieux analyser les sons pour les reproduire au sein des mots.

Cependant, la prononciation claire n’est pas un des seuls pré-requis.

Il est capable d’utiliser des structures de phrases élaborées et un vocabulaire riche.

Votre enfant devra posséder un vocabulaire large qu’il aura acquis autour d’ expériences langagières multiples : association d’images classifiées et apprentissage du vocabulaire autour d’un thème précis, lecture d’histoires ou d’imagiers avec l’adulte, conversations avec l’adulte, jeux d’imitation avec l’adulte ou la fratrie (marchande, poupée, playmobil, ferme …), apprentissages de comptines depuis le plus jeune âge …

jedevineprérequis

Votre enfant devra avoir commencé à raconter en juxtaposant plusieurs phrases aux structures construites. Par exemple, il aura commence à décrire un évènement passé, ou encore il vous aura raconté les actions successives d’une histoire avec comme support un livre ou une série d’images séquentielles qu’il aura remis dans l’ordre au préalable.

11219608_1681335315418351_2760398492429959498_n (1)

Il a affiné sa perception sonore.

Avant d’utiliser le jeu « Je devine » avec votre enfant, vous aurez mis en place diverses activités, depuis sa naissance, l’aidant à affiner sa perception sonore :

  • vous aurez éveillé sa perception sonore en attirant son attention, depuis tout-petit, sur les sons particuliers (le bruit d’un avion, d’un chien qui aboie …). Votre enfant entend sans doute son papa rentrer du travail au simple bruit de la poignée du garage, ou du moteur de sa voiture qui arrive à proximité de la maison. Ainsi, depuis qu’il est tout petit, quand vous aurez perçu un regard interrogatif, un doigt porté à l’oreille, ou entendu un « Kesquecé ? », vous aurez répondu avec précision à ses interrogations au sujet de bruits inconnus,

Léandre j'entends

  • vous aurez mis en place des jeux autour de l’association par paires de deux sons identiques et votre enfant sera capable de dire si c’est « pareil » ou si ce n’est « pas pareil », à l’aide des mots, ou des signes de la langue des signes (en utilisant les signes « même » et « différent »). Cette activité peut être menée avec les sons de la vie quotidienne, le bruit des animaux, les boîtes à sons …, mais aussi plus tard, avec des mots courts qui se ressemblent énoncés à l’enfant (belle/benne, main/pain …).

Boîte à sons

  • vous aurez joué autour des sons, avec la reconnaissance d’un son isolé (le bruit des animaux par exemple, à travers des activités de mises en paires photos d’animaux/sons d’animaux),
  • vous aurez chanté des comptines (un indispensable à la préparation de la conscience phonologique, grâce aux rimes qu’elles contiennent), expérimenté les caractéristiques du son avec des instruments de musique divers (la hauteur du son : grave, aigu ; son intensité : fort ou faible, son timbre ou sa couleur, en fonction de l’instrument choisi  …)

jedevineprérequis2

Bref, vous l’aurez compris, avant de vous lancer dans ce jeu et de travailler la conscience phonologique, votre enfant aura dû vivre de multiples expériences langagières et sensorielles. Il n’est pas forcément utile de mettre en place des activités spécifiques, très normées : en effet, l’enfant, orienté par son plan de développement interne, pose naturellement les questions dont il a besoins. Il suffit de l’observer, et de répondre à ses questionnements, tout en le nourrissant au niveau sensoriel. Baigné dans la musique, les comptines, et les histoires racontées par l’adulte, il aura développé tous les pré-requis nécessaires au travail sur la conscience phonologique.

Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin et découvrir comment mettre en place le jeu Je devine, un très bon article sur le blog Family and co : https://familyandcoblog.wordpress.com/2013/05/17/la-lecon-en-trois-temps-avec-le-jeu-je-devine/

Des étiquettes pour vos objets manquants : https://montessorimaispasque.com/tag/je-devine-montessori/