Libérer le potentiel, la suite …

Il y a trois jours, je vous parlais de la levée des entraves psychologiques dans cet article.

Hier soir, il s’est passé une chose extraordinaire (à mes yeux de maman éducatrice émerveillée) : j’ai assisté à l’explosion mathématique de Lulu.

Je n’ai pas pour habitude de donner des âges, n’aimant pas les « normes » et « références » de développement, et ne voulant pas que mes lecteurs comparent leurs enfants aux miens, afin de favoriser l’observation, mais pour une fois, je vais faire une entrave à mes convictions : Lulu a 3 ans et demi tout pile.

La journée d’hier a ponctué une période très difficile émotionnellement dans la vie de Lulu. Colères très fortement exprimées, impossibilité de se séparer de nous, grosse demande attentionnelle … pendant au moins 3 bonnes semaines … C’est long, on se remet en question, on pleure, on se demande ce que l’on a bien pu faire alors que vraiment, la CNV, on baigne dedans depuis la naissance de l’aînée … Et puis, on se place en observateur, on décèle des sensibilités, et on se lance ! C’était juste une phase précédent une explosion cognitive !

Donc, voilà, hier, alors que je travaillais à l’ordinateur, j’ai observé Lulu dessiner au tableau en inventant un problème pour son papa : « Alors regarde, tu as des barres de 10 dans une boîte, et puis tu m’en donnes 5, combien tu en as maintenant » ? Observez bien son schéma : il y a une boîte, avec des barres de 10, elle les barre et se les donne (elle a inscrit son prénom en dessous). Il était 22h …

Barres de 10 Lulu

Je l’ai encadré, parce que pour moi c’est un chef d’oeuvre. Et j’aurais fait de même s’il s’agissait d’un autre enfant. Je ne vous parle pas du côté affectif (oui, certes, c’est ma fille, elle est toute mimi), mais de l’émerveillement pur de l’éducateur.

Bref, je parle de ça à une amie montessorienne (d’ailleurs, dans la libération du potentiel, elle excelle et transmet ses témoignages via la page facebook : Le nido de Meylin) qui me déniche rapidement une banque de problèmes de CE1 (j’ai juste à adapter les quantités, elle dénombre jusqu’à 15).

Luce grimpe sur mes genoux et voit la banque de problèmes affichée sur l’écran … Je me lance :

Lisa a 8 perles sur son collier, elle en perd 2 (j’explique le contexte à Lulu). Elle me dessine un cadre, met 8 barres, et en barre 2, puis dénombre les restantes (en en oubliant une …, mais bon !). 

Là, mon mari me regarde avec des yeux écarquillés … je lui renvoie mon regard, ça se bouscule dans ma tête … 3 ans et demi ? Accès à la symbolisation et à la représentation ? Dingue ! Oui, je suis dingue, non pas des capacités de ma fille, mais des capacités de l’Enfant, en général, quand on lui permet d’exercer son potentiel !

12809552_10208305827181808_8201008391611604868_n

Allez, maman, un autre problème, j’attends moi !

(si ça ce n’est pas une période sensible) !

Elle a passé une bonne heure à résoudre des problèmes, jusqu’à 23h30 … Parfois, elle m’effraye !

Voilà, j’avais envie de témoigner de mon enthousiasme pour le développement de l’enfant, une fois de plus, et de la place de l’observation dans la réalisation des sensibilités chez l’enfant. Tout ceci a été rendu possible, pour moi, grâce à la mise en place de la communication gestuelle dès la naissance avec Luce. J’ai appris, grâce aux signes, à affûter mon œil d’observatrice, et à proposer des solutions adaptées (en l’occurrence, des signes, quand elle était en période pré-verbale). J’ai eu la chance de poser sur papier, avec mon amie Christine, tout le développement de la compréhension et du langage de Luce dans le livre « Bébé s’exprime par signes ». Ce qui se passe maintenant, c’est juste la continuité de ce dont j’ai témoigné dans le livre … On change les outils d’accompagnement, mais le fond subsiste : observation/réaction/émerveillement !

C’est en changeant le regard que l’on porte sur l’enfant
qu’on lui permet d’exercer sa nature profonde !

4 commentaires sur « Libérer le potentiel, la suite … »

  1. La dernière phrase résume tout, je suis émerveillée,tout comme toi Anaîs, ça va au delà de l’admiration pour ma petite fille, je suis scotchée des capacités de ce bout d’chou . Bravo ma fille, je suis de près le chemin que tu proposes à tes enfants et ça me comble de bonheur.

    J'aime

  2. C’est magnifique! J’essaie d’être autant dans l’observation, et dans le genre de votre fille (avec un Petitbout qui a quand même vécu ses trois premières années dans les turbulences-misère les crises émotionnelles qu’il nous « pête » parfois!!) mais hier soir à table, il nous compte « 1-2-3… » il est où le 4 ? moi, ben, oui, il est où le 4?…Lui: « il est au boulot, ça fait 3! »🙂 Ces enfants sont formidables! j’espère que j’aurai la patience de supporter ses humeurs pour ne pas freiner son potenciel! Merci encore pour ce beau partage!

    J'aime

  3. Émerveillée, également. 😍Bravo Luce d’avoir fait ressentir à tes parents cette merveilleuse période sensible et bravo à vous de donner les moyens à votre puce de développer tout ce potentiel!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s