Chaises hautes et autonomie

Comment faire rimer
autonomie,
pédagogie Montessori
et motricité libre
le temps d’un repas ?

 

Si certains préconisent une table et une chaise de sevrage à hauteur d’enfant, où l’enfant mangera seul, l’idée me rebute assez, même avec un mobilier très adapté. Favoriser l’autonomie oui, renoncer aux repas familiaux, impossible pour nous ! La cuisine est LE centre névralgique de la famille ! Nous voulions donc nos bébés avec nous le temps des repas.
Les premiers temps, ils étaient dans nos bras, ou portés en sling ou écharpe, récoltant au passage quelques miettes dans leur chevelure …

Plus tard, quand ils ont su se mettre assis seuls (suivant le concept de motricité libre, afin de préserver le corps de l’enfant, on ne le met pas dans une position qu’il n’a pas encore expérimentée seul, exception faite pour mon aînée qui a été redressée très vite à cause d’une plagiocéphalie sévère), ils ont mangé avec nous à table.

Pour ce faire, lors de nos voyages ou à la maison, nous avons eu l’occasion de tester pas mal de choses :

IMG_2456Notre première chaise haute, offerte par Mamie, qui sert depuis 2006. Du bon matériel solide, réglable en hauteur, inclinable avec une vraie position correcte pour un tout-petit pour servir de transat en hauteur, une tablette robuste et amovible (un peu trop haute pour les plus petits), un cale-pieds réglable en hauteur (c’est très important d’avoir les pieds posés quand on mange). Bref une chaise bien pratique, bien respectueuse de la physiologie du bébé, bien rembourrée, mais qui limite complètement l’autonomie : l’enfant ne peut s’y installer seul que lorsque la chaise est réglée au minimum de hauteur, pour vos soirées apéro quoi ! Ceci dit, on la ressort à chaque bébé parce qu’on y est attachés !

Zoé juin 2007 041

Pour les sorties, on a eu ce rehausseur bien pratique qui s’adapte sur toutes les chaises. En enlevant la tablette, et si la chaise est équipée de barreaux, je pense que l’enfant peut y grimper seul. (Ne cherchez pas, en 2007, je ne connaissais pas le concept de Diversification Menée par l’Enfant).

Quand il a été cassé, nous l’avons remplacé par ça :

20130225_134640

Il s’agit d’un siège Bumbo destiné à redresser les très jeunes enfants. Ici, il a été détourné de son utilisation principale, anti-physiologique (sauf cas particuliers où l’enfant doit être redressé très tôt), pour être utilisé en chaise haute d’appoint. L’avantage est que l’enfant est à table avec nous et qu’il peut s’installer seul dedans (à condition évidemment qu’on le monte sur la table avant). Cette photo a été prise en vacances au ski. Heureusement que nous avions ce siège car aucune chaise haute du restaurant n’aurait pu convenir. Les bébés étaient tous attachés dans leurs poussettes le temps du repas … Lulu était du coup le seul bébé avec qui les adultes parlaient …

Cependant, cette utilisation n’est pas sécurisée et demande la présence obligatoire d’un adulte !

IMG_5137

Cette chaise haute, vous la connaissez bien, on la trouve partout. Bien pratique, facilement transportable, c’est notre chaise de terrasse/vacances/chez Mamie … Evidemment, elle ne permet aucune autonomie d’utilisation à l’enfant qui doit être porté pour s’y installer. Mon mari y est très attaché, impossible d’en changer !

Alors , dans la cuisine, on a un truc qui me plaît un peu mieux depuis pas mal d’années. Une chaise en bois, qui, elle, permet une utilisation par l’enfant.

1794828_10202818898892030_1866420659_n

hauck-662984-chaise-hau

Il s’agit de cette chaise en bois, pas très chère, prenant peu de place. Le marchepied et la barre transversale du bas peuvent être utilisés comme marches par l’enfant pour qu’il puisse s’y installer seul. Il se hisse en tirant sur l’arceau.
Nous n’avons pas encore enlevé l’arceau de protection, car nous trouvons que sans, avec notre fille qui a la bougeotte à table, ça risque d’être un peu dangereux … mais pas plus que son installation à l’intérieur qui consiste à enjamber l’arceau … (J’avais une superbe vidéo qui a fait dresser les poils de ma mère quand elle l’a vue, mais je ne remets plus la main dessus !).

Mais pourquoi j’aborde ce sujet avec vous ? Parce qu’il y a quelques jours, en lisant quelques témoignages sur un groupe, je suis tombée sur ça :

IkeaBekvam-725065

rsz_img_0422-760852

http://www.ikeahackers.net/

Une chaise haute, bricolée à partir d’un marchepied Ikea, avec des accoudoirs protecteurs sur le côté. Ça m’a forcément rappelé la tour d’observation que nous venons de fabriquer !
Je trouve l’idée carrément géniale !

Mon mari a donc décidé de bricoler notre chaise haute pour la rendre un peu similaire et plus sécurisée sans arceau.
Mais si vous n’avez pas encore investi, gardez cette proposition en tête ! Le coût de revient est très bas, et l’utilisation parfaite : autonomie et sécurité !

D’autres chaises du commerce peuvent également répondre à ces attentes, on en trouve en tapant « chaise haute » dans Google images.

chaise-haute-enfant-hetre-rouge-vif meubles-et-rangements-chaise-haute-enfant-en-bois-version-3246683-dsc-3685-modififier-5403f_big

Et vous, comment avez-vous adapté le coin repas pour vos petits ? Comment avez-vous transformé un matériel existant pour permettre l’autonomie ?


MAJ du 6/09/14 : Il y a deux jours, ce fut l’illumination ! Pourquoi encombrer sa cuisine ! Il suffisait de modifier la tour d’observation ! 

IMG_1665

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s