L’autonomie : ce dont on rêve et qui nous fait rugir en même temps !

Lulu a bientôt deux ans et demi. Deux ans, la fantastique période de rébellion, d’affirmation de soi, de volonté de tout faire par soi-même …  Lulu a grandi dans une ambiance spécialement pensée pour elle, pour lui faciliter chaque acquisition et geste du quotidien : chambre, cuisine, toilettes, salle de bain …

L’enfant de rêve, en somme, celle qui se débrouille toute seule pour s’habiller, se laver, aller aux toilettes, manger, se servir à manger, faire à manger même. L’enfant qui sait ouvrir toutes les portes et grimper partout et qui peut donc vous rendre service à longueur de journée :

« Lulu, tu peux aller chercher du jus d’orange dans le cellier » … et hop, la voilà qui part au quart de tour en courant, se hissant sur la pointe des pieds et tendant sa main de toutes ses forces pour atteindre la poignée du garage, et vous apportant fièrement la bouteille en disant : « Oh c’est lourrrrrrd ! » (oui, elle exagère les « rrrr »).

« Lulu, tu viens m’aider à mettre la table », « Lulu, tu peux aller chercher le beurre dans le frigo » …

Mais, parce qu’il y a un « mais », que vous connaissez tous je suppose. Avoir accès à tout, c’est aussi mener toutes sortes d’expériences :

  • fouiller partout, étaler des tubes de crème parce qu’on peut grimper partout dans la salle de bain (ça m’a valu une belle chute dans la salle de bain, merci Lulu !),
  • décider de faire sa vaisselle de dînette dans la cuisine de sa chambre (je vous laisse imaginer la suite),
  • vider des tubes de dentifrice en se lavant dix fois par jour les dents,
  • aller chercher seule du chocolat tout en haut du placard,
  • décider de préparer un café pour maman,
  • glisser en voulant sortir seule du bain …

Avoir un enfant qui veut tout faire seul, ça demande aussi de la disponibilité, et beaucoup, beaucoup, beaucoup de patience, en témoignent ces quelques photos :

20150115_121508

S’habiller seule, un vrai plaisir, une vraie satisfaction personnelle …
(sauf qu’évidemment ça prend trois heures et qu’elle vous hurle dessus si vous proposez votre aide … on a déjà 10 minutes de retard sur le planning là …)

20150116_111929

Idem pour les chaussures … seule, et toujours seule …
Du coup elle arrive souvent à l’école avec les chaussures à l’envers, ce que les charmantes mamies du trottoir lui font bien remarquer. « A l’envers certes, mais elle se chausse seule, na ! »

20150204_123236

Quand elle cherche « un gan yayout choolat » dans le frigo, t’es bien tranquille sur ta chaise en train de continuer ton repas, mais tu pries pour qu’elle ne fasse pas basculer l’étagère en verre, n’est-ce pas ?

20150204_115420

Elle monte avec la casserole pour la remplir, et descend de la tour avec la casserole pleine .. . et toi tu prépares ta serpillière ! 

Comme me répète mon mari à chaque bêtise  expérience de Lulu : Tu l’as bien cherché, hein ! Merci qui ? Merci Montessori …

Alors, quand vous êtes comme moi au bord du craquage, du pétage de plomb et compagnie, rappelez vous pourquoi vous faites tout ça :

Comme je le répète souvent à mon aînée, élever un enfant, pour moi, c’est lui permettre de développer ses connaissances et le rendre autonome pour qu’il puisse agir et faire ses propres choix plus tard dans ce monde :) 

To be continued …

5 commentaires sur « L’autonomie : ce dont on rêve et qui nous fait rugir en même temps ! »

  1. Hahaha « Merci qui?Merci Montessori ! » On a exactement les mêmes situations à la maison et du coup je me suis poilée en lisant ton article !!😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s