Doubles et moitiés

Luce me réclame ces cartes depuis un moment. Elle vit sa passion pour les maths à fond en ce moment. J’ai donc créé pour elle (et pour vos enfants) un document à imprimer en recto verso, à plastifier et à découper.

Vous m’avez demandé sur les réseaux sociaux comment utiliser ces cartes, voici mes explications.

Calculer

Dans un premier temps, ces cartes peuvent servir à consolider la notion : l’enfant utilisera les perles de couleurs et de la banque pour calculer les doubles et les moitiés.

  • Pour les doubles, c’est facile, il prend deux fois la quantité indiquée, procède aux changes si nécessaire (2 barrettes de 5 deviennent une barrette de 10). Il a l’habitude de cet exercice s’il s’est entraîné avec le serpent positif. Il écrit le résultat obtenu sur un cahier ou une ardoise, puis se corrige en retournant la carte.
  • Pour les moitiés, il devra avoir travaillé le sens de la division avec les perles dorées au préalable. L’enfant doit prendre la quantité indiquée, la diviser en deux, et procéder aux changes si nécessaire. Par exemple, s’il prend la quantité 14 avec les perles dorées (10 + 4), il doit changer la quantité en 14 unités avant de la diviser en 2 et obtenir 7 perles de chaque côté. Petit à petit, il comprendra le lien entre double et moitié, et parviendra à dire que 14, c’est 2 barrettes de 7, donc que la moitié de 14 est 7 (d’où l’autocorrection que je propose au dos).

Mémoriser

Une fois que l’enfant aura fait ce travail de découverte et de calcul des doubles et moitiés, on pourra l’inciter à apprendre les résultats par cœur, sans passer par la manipulation.

Téléchargement

doubles et moitiés script

doubles et moitiés cursive

Réinvestir la notion 

J’ai proposé à Luce le jeu « Le trésor des pirates », qu’elle aime beaucoup, pour réinvestir la mémorisation des doubles et moitiés.

IMG_20181004_094056.jpg

 

Chifukoo junior : calcul mental au pays des contes

Je n’ai pas longtemps hésité avant d’accepter de tester en famille un jeu de calcul et de stratégie édité par Azawak. Les jeux pédagogiques, c’est mon dada ! On a facilement trouvé une place pour Chifukoo sur nos étagères de mathématiques. Son nom rigolo vient d’un mélange de mots entre chiffre et sudoku !

A la base, le jeu avait été conçu pour les adultes, comme une sorte de casse-tête où il fallait établir des records en croisant des opérations. Chifukoo Junior provient donc d’une version adaptée de ce premier jeu. C’est à sa création qu’est née la société Azawak éditions.

Lire la suite de « Chifukoo junior : calcul mental au pays des contes »

Mobi de Topla

Depuis quelques mois, nous testons à la maison un jeu de maths très mignon : Mobi, commercialisé par le site Topla. Topla est un site qui propose des activités ludiques autour des mathématiques et qui promeut les pédagogies actives et non traditionnelles. Bref, tout ce que j’aime ! Le site regorge d’idées, je vous laisse aller le visiter 😉

logo_DEPOSE-06_1_a8569427-7e9c-4fb9-a0f1-d13107a40093_205x@2x

Lire la suite de « Mobi de Topla »

Les fractions

Je tente ici de regrouper nos différentes approches et nos différents matériels et jeux autour des fractions, ça sera beaucoup plus simple pour vous et ça vous évitera d’aller piocher dans différents articles « Journal de bord ».

Encore une fois, ces diverses approches ne sont que le fruit de mes expérimentations et ne doivent en aucun cas être prises pour « vérité montessorienne ». Vous commencez sans doute à me connaître, j’aime les entrées multiples pour une même notion. Je m’appuie donc sur des progressions montessoriennes … mais pas que, j’improvise beaucoup, je sors beaucoup du cadre … Je m’adapte à chaque enfant. Et en plus, Learning Ressources et Usborne font des trucs bien trop sympas pour que je ne les utilise pas.

Lire la suite de « Les fractions »

Le jeu du détective

Le jeu du détective, proposé en 3/6 ans (mais qui peut l’être après aussi), est un jeu que j’aime tout particulièrement. Il est proposé pour approfondir la notion d’adjectif et pour montrer qu’un même nom peut être qualifié par plusieurs adjectifs. Un des pré-requis est forcément d’avoir travaillé sur les triangles à partir du cabinet de géométrie et de la boîte de triangles.

Lire la suite de « Le jeu du détective »