Ecrire la musique

En pédagogie Montessori,  la progression en musique est pensée comme la progression en langage : des pré-requis, de l’écriture puis de la lecture.

pré requis.jpg

IMG_20170613_155916.jpg

Ecrire la musique.jpg

Depuis longtemps je vous parle sur les réseaux des dictées musicales, j’en enfin pris le temps de réaliser un document assez correct pour être partagé.

Toutes ces dictées se font sur la relativité des notes : on écrit une note après l’autre, en fonction des intervalles entre les notes (seconde, tierce, quarte, quinte …) Cette écriture relative permet à l’enfant d’écrire dans toutes les clefs. Ainsi, il pourra travailler avec celle qui désire, une clef ouvrant une ligne (la clef de sol se pose sur la deuxième ligne donc une note posée sur cette ligne est un sol, la clef de fa sur la quatrième ligne, donc en clef de fa, une note sur la quatrième ligne est un fa, la clef d’ut 3 sur la troisième ligne donc une note posée sur la troisième ligne est un do …)

Ainsi, on ne peut pas lire une note sans la clef qui l’accompagne ! Un note posée sur la deuxième ligne n’est pas toujours un sol. Et si on propose l’écriture et la lecture en une seule clef, on enferme l’enfant dans cette représentation (c’est pour cette raison que je ne propose plus à mes enfants les nomenclatures des notes mises en ligne il y a quelques années).

Une fois que l’enfant aura beaucoup écrit la musique, dans toutes les clefs, il aura, comme pour la lecture, le déclic, et il parviendra à se relire, et surtout, dans toutes les clefs !

IMG_20170620_163728.jpg
un travail avec la clef d’ut 3

Ici Lulu travaille avec la première dictée : « sol la sol la sol la ». Elle travaille avec la clef de sol. Elle pose donc la première note sur la ligne de la clef de sol puisque c’est un sol. Ensuite elle lit « la ». Comme elle a travaillé le cycle des notes, elle sait que « la » est juste au- dessus, elle pose donc le jeton juste au-dessus.

49629708_2241179182767292_5016238041828687872_n.jpg

Je ne propose pas d’auto-correction. Comme vous le voyez ici, il existe plusieurs solutions pour une même note. L’essentiel, c’est que l’enfant s’entraîne sur la relativité des notes entre elles.

61424046_2322571257961417_1452688605297246208_n.jpg

Milo préfère travailler sur le petit format. Ici, il travaille avec la clef de fa.

61300022_2321275334757676_4012120858922319872_n.jpg

Edit du 03/06/2019 :

Après une discussion avec mon amie Lydie Maud, j’ajoute, sur ses conseils :

  • une série restrictive avec choix « lignes ou interlignes » : l’intérêt et des diminuer les possibilités, l’enfant choisit de travailler avec les lignes, donc en clef de sol, il n’y aura que mi-sol-si-ré-fa, ou avec les interlignes avec fa-la-do-mi. J’ai préparé des séries pour la clef de sol, la clef de fa, et la clef d’ut3. J’imprime ces séries sur un papier de couleur différent des séries suivantes
  • les 4 premières séries différenciées en fonction des clefs. Ainsi les 4 premières séries commencent par sol pour la clef de sol, fa pour la clef de fa, do pour la clef d’ut. Les séries 5 à 12 s’utilisent pour toutes les clefs.

Ressources.jpg

Téléchargement

séries préparatoires lignes et interlignes

dictées progressives clefs de sol fa ut(les 4 premières séries sont différenciées en fonction des clefs, les séries 5 à 12 fonctionnent pour toutes les clefs)

portée vierge pour dictée en clef de sol

portée vierge pour dictée en clef de fa

clefs de sol et fa pour portée sensorielle

clef d’ut pour portée sensorielle

Clef de sol et fa, fichier studio 3 pour silhouette

Clef d’ut, fichier studio 3 pour silhouette

Liens :

https://montessorimaispasque.com/2015/03/22/autour-des-clochettes-musicales/

https://montessorimaispasque.com/2018/02/06/musique-le-cycle-des-notes/

https://montessorimaispasque.com/2016/01/20/materiel-musical/

 

 

 

 Merci d'avoir lu cet article. Retrouvez mes livres ci-dessous 🙂

Un commentaire sur « Ecrire la musique »

  1. Bonjour Anaïs,
    Je suis ravie de lire ton article. J’avais fabriqué un « tapis » pour la musique mais je l’avais mis de côté ces temps-ci. Ton article me redonne envie de l’utiliser.
    J’avais cousu sur un grand tissu blanc des bandes noires pour la portée. On gagne du temps quand on le sort et ça évite que la portée bouge.
    Je ne retrouve plus la photo, c’est dommage.

    Merci beaucoup,

    Céline Guerreiro
    http://www.grandirensemblepasapas.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.