Différentes entrées sensorielles dans l’écrit

Voici un petit article qui reprend nos différentes entrées visuelles, tactiles, corporelles dans le monde de l’écrit. Le multisensoriel, on aime !

Luce a appris le son de chaque lettre via l’écriture cursive avec les lettres rugueuses mais a sensoriellement absorbé les lettres capitales via divers matériels proposés dans l’environnement.

Puis, quand elle a commencé à lire en cursive, l’entrée dans l’écriture scripte s’est faite naturellement, sans travailler la correspondance des différentes écritures : son cerveau a fait son chemin seul. Je l’avais lu et entendu, et maintenant que j’ai pu l’observer, j’en suis convaincue : ce cerveau est incroyable !

Pour les majuscules cursive, elle utilise un panneau des correspondances et s’y réfère quand elle en a besoin, au fil de ses lectures de phrases des séries roses et bleues et des livres qui proposent l’écriture cursive avec majuscules (et ils sont rares !)

img_20170116_123040-1

Les différents matériels utilisés

  • les alphas, dont j’ai beaucoup parlé sur le blog, notamment ICI :
  • les lettres et les digrammes rugueux : en les touchant à de nombreuses reprises, elle a absorbé la forme des lettres et des digrammes. Elle consolide maintenant ses acquis en traçant les lettres dans le plateau de semoule, toujours en prononçant le son de la lettre.
  • depuis toujours, parce que je ne les ai jamais rangées, sont aimantées sur le tableau du bureau des lettres en capitale. L’occasion pour Luce de les absorber, d’en demander parfois le son, d’écrire des mots avec, et de travailler inconsciemment les correspondances des graphies.

p1130969

  • elle utilise depuis un certain moment le clavier de l’ordinateur pour écrire des lettres à sa Mamie. Elle tape son texte dans un logiciel de traitement de textes, avec l’écriture Cursive Standard : elle absorbe les correspondances.

sdr

  • des livrets que j’ai réalisés : un livret alphas/borel, et deux livrets avec les lettres et digrammes découpés dans du papier holographique, en suivant le code montessorien :
  • le jeu de mon enfance, Lite brite, envoyé par une lectrice, avec des cartes-lettres, afin d’imprimer visuellement les capitales :

IMG_20161017_113604.jpg

  • pour « impressionner » la forme des lettres dans l’esprit, nous avons aussi utilisé le corps, avec deux outils : le code Borel, que nous utilisons au quotidien, et le livre Pinocchio l’acrobatypographe :

borel-alphas

 

 

Télécharger les textes de l’abécédaire DSLZ

 

2 commentaires sur « Différentes entrées sensorielles dans l’écrit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s