Vie pratique : plier

Depuis 2 jours, Lulu passe son temps – ou plutôt s’obstine – à plier serviettes de table, lingettes en tissu, serviettes de bain et tout autre morceau de tissu sur lequel elle tombe. A table, lors des repas, elle pousse son assiette, étale la serviette, prononce « Attends, Papa, attends … » et plie, et plie encore.

Je suis toujours complètement subjuguée quand j’entrevois chez mes enfants une sensibilité décrite par Maria Montessori, et pour laquelle elle avait créé un matériel adapté. Ce plan de développement interne, commun à tous les enfants relève, sinon de la science, pour moi, carrément de la magie ! Je me souviens avoir observé cette volonté de tout plier chez mes aînés, à l’époque, je leur avais donné des mouchoirs en tissu pour assouvir leur besoin.

Bref, il est donc temps de mettre en place sur les étagères le panier « Pliage », et ça tombe bien, je l’ai étudié en formation 0/3 ans et en formation 3/6 Vie pratique et sensorielle ! Un petit tour dans le cellier, à la recherche d’étoffes qui pourraient convenir (j’ai choisi de la feutrine), et zou, on coupe (un carré parfait, oups, c’est difficile … ) et on coud, facile, la machine à coudre était déjà de sortie.

panier 2

Le panier est normalement composé de 4 étoffes carrées identiques sur lesquelles les lignes de pliage sont marquées comme suit. J’ai brodé ces lignes avec du fil bien contrasté, en utilisant la fonction zig-zag de la machine, et j’ai choisi de surfiler les côtés des carrés pour une meilleure finition.

serviettes pliages

En formation, chaque carré avait une couleur différente. La formatrice nous a expliqué que selon ses propres observations les étoffes blanches prévues par Maria étaient peu convoitées par les enfants d’aujourd’hui. Il faut simplement que le tissu soit uni et que les plis soient brodés dans une couleur bien contrastée.

J’ai choisi de présenter les deux premiers carrés à Luce. Je dis bien « présenter » malgré son jeune âge (27 mois) car l’utilisation de ce matériel suit un protocole. Il s’agit ici de travailler la précision de la coordination visuo-motrice, tout en assouvissant son besoin d’ordre. Le matériel éveille également au sens mathématiques, car les plis se font sur les médianes et les diagonales des carrés, de façon symétrique.

Panier plier 1

Un commentaire sur « Vie pratique : plier »

  1. génial ! je viens de le partager sur Ortho et Montessori parce qu’on en a parlé en formation il y a peu à Chambéry ! Aurais-tu un écris de la présentation ? j’ai un doute sur ma manière de montrer la chose (j’ai essayé avec Thaïs ce soir… ce panier n’a jamais été mis en place dans mon atelier, j’ai des carrés en éponges pour le plateau « laver les mains » et en général, je m’arrange pour les laisser en vrac et un enfant les plie en 4, sans présentation…)

    bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s