1 mois sur les routes d’Europe de l’est … – épisode 1 –

Nous sommes rentrés il y a 15 jours de notre long voyage en Europe de l’est. 15 jours, et j’ai déjà l’impression que c’était il y a une éternité ! J’ai vraiment juste envie … de repartir sur les routes ! Comme c’est impossible pour le moment, la rédaction de cet article va me replonger dans notre mois magique sur les routes.

3 500 kms, 60 heures de trajet, 6 pays traversés, autant de langues, de monnaies, de coutumes, de plats typiques, de paysages différents ! Une richesse inouïe pour continuer les apprentissages de manière complètement libre, dans la vie de tous les jours.

Cette Europe de l’est, nous la connaissions déjà bien, ayant l’an dernier effectué le même tour à quelques pays près, et ayant déjà bien voyagé avec mon mari avant d’avoir des enfants. Cette année, nous avions envie de redécouvrir certaines villes sous un autre aspect, loin des places les plus peuplées. Une de nos pratiques courantes était toute indiquée : place au géocaching intensif pour arpenter les sentiers les moins fréquentés !

Les lieux à visiter ont pratiquement tous été listés à l’avance (en trop grande organisée, j’avais prévu une pochette par pays), enregistrés dans le GPS de mon téléphone (parce que j’avais découvert une semaine avant notre départ que je pouvais enregistrer des cartes pour les utiliser hors ligne : le bonheur !), les bonnes adresses pour manger cernées grâce à Trip Advisor et les auberges/appartements via Booking.

Une paire de baskets, un sac à dos, un gps, des cartes, un téléphone, et c’est parti !

Autriche … Vienne … 3 jours d’arrêt …

Mode d’hébergement : Auberge de jeunesse, à l’écart du centre ville
Mode de déplacement le plus adapté : le métro, et nos pieds aussi !
Langues parlées : Allemand, on assure😉
Monnaie utilisée : l’Euro, trop facile !

Passage de frontière et collection de vignettes !

20160730_234848

Découverte d’un quartier que nous ne connaissions pas encore :
Alte Donau, tellement reposant au bord de l’eau !
(bon, ok, la photo ne reflète pas du tout la légende, mais je vous assure, c’était très beau …)

Surprise pour les enfants : une soirée au très célèbre Prater,
grand parc avec fête foraine en plein cœur de la ville.

Nous passons une journée au château de Schönbrunn,
et comme nous avions pris le soin de projeter les trois épisodes de Sissi aux enfants avant notre départ (mais quelle idée nous avons eue, ils ont tourné en boucle tout l’été !),
ils sont passionnés !

20160731_182057

Nous testons de bonnes adresses,
la découverte d’un pays passant pour nous aussi par les assiettes🙂

En ville, nous nous attardons sur la vieille horloge Anker de la place Hoher Markt,
dont les personnages défilent à midi
(enfin, l’horloge n’est pas tout à fait à l’heure, donc plutôt 12h15 !).
Un magnifique spectacle sur une musique d’Haydn !

Vienne est une ville où nous pourrions passer tous nos étés, et même vivre, sans aucun problème ! Il nous reste tant encore à y découvrir. Si vous souhaitez y partir quelques jours, ce site aide à cerner les points forts de la ville : Wien info.

En route, direction … Budapest !

Mode d’hébergement : Appartement, via Booking, en plein centre … mais comment dire … pas très propre (peu importe, nous n’y passons que quelques heures la nuit !)
Mode de déplacement le plus adapté : nos pieds, sur des kilomètres, jusqu’aux ampoules, de 9h à minuit, tous les jours !
Langues parlées : Hongrois, ça se complique … mais la population jeune maîtrise l’anglais, ouf !
Monnaie utilisée : le Forint, yes : enfin un problème de maths pour les enfants !

Budapest est une ville que je voulais absolument visiter. A la découverte du plan de la ville lors de la préparation du voyage, j’avais été frappée par la ressemblance avec Prague. Sur place, effectivement, il s’agit du même style de ville : un centre, une colline, le tout séparé par un fleuve, de nombreux ponts reliant les deux côtés : Buda, et Pest.

15 kilomètres par jour de marche, de nombreuses « caches » trouvées, une ville aussi typique qu’étonnante, branchée, fun (se retrouver au Szimpla Kert, de nuit, avec trois enfants … peut relever d’une expérience hors du commun !), qui bouge. Nous y avons également côtoyé énormément de pauvreté, malheureusement.

On mange local, encore !

Les rues, les cafés, les Halles … tout est étonnant !

20160802_123112

On joue aux riches … mais on n’a presque rien entre les mains !

On apprécie la ville loin des coins surpeuplés, et pour ça, on gravira la colline de Buda !

20160802_173356

On pose au « Point zéro »,
un monument à partir duquel sont mesurées toutes les distances
vers les grandes villes hongroises.

On descend une colline pour en gravir une autre : celle du château, où l’on trouve une cache,
et qui nous offre une belle vue sur le Parlement et l’île Marguerite où l’on doit aller juste après :
que c’est loin, ouille, mes pieds !

Après un tour au parc de jeux pour les enfants très bien aménagé (on voit que c’est la ville d’Emmi Pikler !),

p1120661

on termine sur l’île Marguerite, où se déroule la meilleure découverte culinaire de ma vie :
le langos ! Je pourrais tuer pour remanger cette merveille !

20160802_203435

La visite se termine sur un spectacle de fontaines (classées à l’UNESCO) carrément éblouissant !

Il s’agissait de notre première visite à Budapest, nous y retournerons, c’est certain, nous n’avons pas eu le temps de tester les célèbres thermes ! Et vraiment, il faut que je remange un langos, et des kurtos !

En route pour la Pologne, suite au prochain épisode !

3 commentaires sur « 1 mois sur les routes d’Europe de l’est … – épisode 1 – »

  1. Super ! ça me donne envie de repartir ! En arrière (j’ai 4 enfants. Ado ou jeune adulte (15, 17, 18, 20 ) et nous avons aussi de beaux souvenirs de voyages !) ou en avant (plus à 6 maintenant mais bon il faut s’y faire ! ) ! j’attends la suite !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s