Lulu – CM1 – 1ère période

Mes petits articles récap’ reprennent (oui, oui, je suis toujours très motivée en début d’année, et pour cause, ces articles me servent à rédiger le dossier que je dépose avant notre contrôle annuel !).

Cette année, Lulu suit le programme de CM1. Voici ce que nous avons fait depuis la rentrée. Nous n’utilisons cette année aucun manuel scolaire.

Le français

Les activités de cette période se sont surtout concentrées autour de l’orthographe, de la grammaire et de la conjugaison. En lecture, j’ai entamé un travail spécifique avec Lector Lectrix, dont je parlerai dans l’article consacré à Milo, puisqu’ils travaillent sur le même support.

L'orthographe

Nous avons repris notre travail des dictées flash, à partir du document de La classe de Mallory. Le niveau est assez (même très) exigeant. Voici comment nous procédons : 

– le lundi, Lulu apprend le corpus de mots (parfois, il est simple et elle connaît déjà tous les mots, parfois, il est étonnamment compliqué. Je lui dicte ensuite la petite phrase qu’elle écrit le plus souvent sur notre table en verre (ainsi libérée de la contrainte du respect des normes graphiques, elle peut se concentrer sur la recherche orthographique).

– le mardi et le jeudi, je procède de la même façon avec de petites phrases.

– le vendredi, c’est le jour de la grosse dictée bilan, qu’elle choisit de faire à l’ordinateur ou sur son cahier. J’avais filmé une séance pour vous expliquer comment nous procédions pour la relecture. J’ai reformulé sa feuille d’aide, que voici : feuille relecture dictée

J’ai décidé de faire une pause dans ces dictées lors de la prochaine période, car je trouve qu’elles nous prennent beaucoup de temps. Je préfère pour la rentrée favoriser le travail de l’orthographe à partir de ses propres écrits, et pour ça, je vais remettre en place temporairement un jogging d’écriture.

J’ai mis en place depuis la rentrée les ceintures d’accords de Charivari. Elles sont destinées à automatiser les accords en passant par la transposition : du masculin au féminin, du singulier au pluriel … Ce travail est vraiment très très intéressant et entre dans nos rituels journaliers (un rituel est un temps de travail court en début de journée, en français et en mathématiques, destiné à automatiser des notions).

 

Entraînements journaliers
Passage de ceinture

En orthographe toujours, lexicale cette fois, j’aime reprendre de temps en temps un travail autour des lettres muettes finales, afin d’automatiser leur recherche. Pour ça, j’utilise le livre Morph’exos.

Nous avons également travaillé autour des noms féminins en [-é] à partir d’une Learning Apps et d‘un jeu trouvés sur le blog de La classe de Mallory. 

La grammaire

En grammaire, nous avons retravaillé les types de phrases de manière à savoir à quoi sert la ponctuation (comprendre ce que l’on lit) et à savoir l’utiliser. Nous avons aussi travaillé à l’oral les transpositions entre phrases affirmatives et négatives pour connaître d’autres façons d’exprimer la négation (nous entrons là dans les subtilités de la langue française et c’est un pur régal).

Ici j’utilise une Learning App, mais avant, nous avons joué entre autres au Jungle des types et formes de phrases.

Luce a également travaillé à partir d’exercices plus traditionnels sur papier.

Nous avons repris le travail sur les natures et les fonctions. J’utilise les ceintures de grammaire pour réveiller et automatiser les notions antérieurement vues et le matériel Montessori pour travailler les fonctions verbe, sujet, COD, COI et CC.

Milo vous expliquera le fonctionnement de ce matériel dans une vidéo qui sera diffusée dans l’article qui lui est consacré. 
Le matériel se trouve en téléchargement libre sur le blog.

Nous travaillons les homophones grammaticaux au gré de notre rencontre avec eux, dans un objectif, toujours, de faire sens, mais de rendre leur utilisation efficace.

Carte mentale
Cartes à pinces
Entraînements via la transposition

La conjugaison

Nous avons revu le présent en retravaillant le tri de verbes pour arriver à une carte mentale la plus simple possible. J’ai beaucoup joué avec elle pour révinvestir les notions : Puissance 4 de conjugaison, plateau de jeux divers (n’hésite pas à fouiller le blog, il y a beaucoup de références pour la conjugaison au sein de l’article Préparer l’oreille à conjuguer et dans la partie Téléchargements), Go conjug’sur Pit&Pit

La lecture

Comme dit en introduction, je la travaille cette année avec Lector Lectrix. Sinon, Luce est laissée libre de ses choix dont je ne fais aucune récupération pédagogique. Elle a encore de la difficulté à entrer seule dans les romans, mais elle dévore les BD Kids ainsi que les petits contes édités chez Usborne. Elle a beaucoup aimé un petit roman envoyé par L’école des loisirs, Thao et le hamö secret, elle en parle sur Instagram 🙂

Les mathématiques

Au programme pour cette première période, de la numération, de la géométrie, du calcul, de la programmation avec Scratch.

La numération

La première période a été l’occasion de plonger au coeur des grands nombres. Pour en savoir plus sur les outils que j’utilise, vous pouvez vous rendre sur l’article consacré à cette notion

Nous avons vraiment aimé le jeu Numericards grands nombres, vous trouverez un lien vers un live que j’ai fait juste à droite : 

Nous avons retravaillé les notions d’encadrement et de repérage sur un axe (placer des nombres sur un axe, comprendre le fonctionnement d’un axe …)

Tous ces exercices n’ont pas pour but la finalité, mais le processus pour y arriver permet de renforcer les représentations de l’enfant par rapport au système de la numération.

J’ai mis en place, comme en français, des ceintures

La géométrie

J’ai ressorti mes présentations de géométrie Montessori que j’adore. Tout ceci avait déjà été présenté à Lulu, mais j’aime les refaire chaque année pour bien renforcer les acquis. Au programme : les lignes en géométrie.

Après la présentation des concepts, il y a bien sur des exercices de réinvestissement, la mémorisation du vocabulaire, et aussi l’entraînement au traçage (je ne prends jamais tout en photo …)

Le calcul

J’ai repris le rituel de calcul posé deux fois par semaine afin de bien ancrer les notions. Luce se crée ses opérations à l’aide de dés. Elle les écrit sur son cahier de calcul posé. Nous avons ressorti les éprouvettes pour le travail autour de la division et nous avons réactivé les tables avec Multimalin.

La programmation

Luce suit le cours express 9/18 ans sur Code.org, et elle adore ça. Son frère a fini ce cours et l’aide fréquemment.

Les langues

Lulu pratique l’anglais depuis 3 ans aux ateliers Cambridge organisés dans notre commune. Le semaine je travaille autour des notions vues lors de ce cours. Depuis peu, elle est inscrite à Speaky Planet, à sa demande, car elle aime beaucoup l’anglais et je n’arrive pas à me dégager suffisamment de temps pour préparer de belles situations d’apprentissage en anglais. 

Nous avons la chance qu’une jeune étudiante allemande intervienne chez nous deux fois par semaine auprès de Lulu et Milo. Ils adorent ça !

La découverte du monde/des arts/le sport

Nos activités sont pour la plupart informelles, cependant, nous avons quand même développé plusieurs axes pendant cette première période. Luce partage la plupart du temps les activités avec son frère. Ensemble ils ont travaillé autour de l’Histoire et de l’électricité. 

Seule, elle a un peu manipulé la géographie.

L’étude de la musique occupe une grande partie de ses journées. Elle a abandonné l’équitation et a choisi la natation, et ça, ça lui plaît énormément ! 

L'électricité

Nous avons déjà beaucoup manipulé autour de cette notion les années précédentes. Lulu a repris notre matériel pour travailler avec son frère à partir du site PPCL.

La géographie

Elle a retravaillé autour des continents : grandes villes du monde, les enfants du monde, types d’habitats, ce que l’on mange …

Elle a jeté son dévolu sur notre collection de cartes postales d’Europe. J’en ai profité pour lui proposer le puzzle des pays d’Europe qu’elle n’avait jamais beaucoup manipulé. Elle a dressé la liste des pays pour lesquels nous n’avons pas encore de carte, je vous partage ça bientôt !

L'histoire

Luce a commencé l’année en regardant la trilogie : 

  • L’odyssée de l’espèce
  • Homo sapiens
  • Le sacre de l’Homme
Il s’agissait simplement de lui remettre en mémoire les notions travaillées l’année dernière.

Nous avons continué avec les thèmes Celtes, Gaulois, Grecs, Romains, quels héritages des mondes anciens ? ainsi que les grands mouvements de population à partir du classeur Génération 5 dont je parlais dans un article. 

J’ai proposé le visionnage de quelques documentaires supplémentaires :

  • C’est par sorcier sur les gaulois,
  • le dossier Lumni sur la fin de l’empire romain,
  • Quelle aventure sur les Vikings.

Elle a élaboré une maquette du siège d’Alésia avec son frère.

Elle a fabriqué un drakkar.

Sensibilisation à l'environnement

Lulu a participé à une Cleanwalk organisée dans une commune proche de la nôtre. Elle est très sensible à la question de l’écologie depuis toujours. 

La musique

Elle pratique le piano depuis l’an dernier et joue dans la même batucada que moi. Nous avons beaucoup travaillé la lecture de notes (voir partie musique du blog) pendant cette première période afin de faciliter le déchiffrage des partitions de plus en plus compliquées qu’elle a à jouer. Nous prenons beaucoup de plaisir à travailler la musique chaque jour plus d’une heure. Elle passe sa vie sur son piano, c’est vraiment fascinant à observer ! Une aptitude naturelle qu’elle prend soin de développer.

J’ai bien conscience que vu de l’extérieur, ce travail a l’air énorme. Nous travaillons cependant en général que de 10h à 12h30 pour Lulu. L’après-midi elle est libre de jouer. Elle passe énormément de temps dehors avec ses amis du quartier.

Merci d'avoir lu cet article. Retrouvez tous mes livres en cliquant ICI.

6 commentaires sur « Lulu – CM1 – 1ère période »

  1. Bonjour Anais,
    Merci beaucoup pour cette récap cela m’aide à chaque fois pour ma fille qui est elle-aussi en niveau CM1.
    J’ai une petite question concernant l’utilisation de sa feuille d’aide pour relire sa dictée.
    Je ne comprends pas bien comment utiliser le Quoi fait ? et Quoi faire?
    Merci d’avance si tu as un petit moment pour m’expliquer.

    1. J’utilise cette question pour identifier le participe passé ou l’infinitif. Maman a mang[é]… Maman a quoi fait ? C’est un participe passé donc j’écris é.
      Maman va mang[é]…
      Maman va quoi faire ? C’est un infinitif donc j’écris er.

      1. Super, merci.
        Je comprends mieux, moi j’avais juste appris en remplaçant mang[é] par vendre/vendu ou prendre/pris. Je ne comprenais pas ce que venait faire le « quoi ».
        Merci beaucoup.

      2. Étant donné qu’écrire, c’est se poser des questions, je préfère le formuler sous forme de question 🙂

  2. La Norvège, c’était mes loulous et moi 🙂 ! Contente de voir que vous utilisez encore la carte ! En tout cas, super récap, merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.