Collège, 6ème, période 1

Milo a fait sa rentrée à la maison en 6ème. Grand changement pour lui ! Nous essayons au maximum de le rendre autonome et de trouver les méthodes les plus adaptées à ses troubles. Alors on patauge encore pour certaines matières, mais on commence à voir le bout du tunnel … Essais, propositions, retours en arrière, voilà ce qui définit notre première période de travail.

Son attitude a cependant beaucoup changé, il est très impliqué dans ses apprentissages, il a conscience de ses troubles et le partenariat de travail avec son orthophoniste paie : on a décidé d’espacer les séances et de travailler à la maison en suivant ses propositions.

Milo utilise de plus en plus l’ordinateur et son logiciel Lexibar l’accompagne au quotidien. Je prends encore en charge une grande partie de l’écrit, et, quand je trouve l’activité d’écriture intéressante, je l’accompagne pour le soulager.

Bref, on arrive à accorder nos violons, on se paie de bonnes tranches de rire (l’autodérision chez un dys, c’est méga drôle) ! Et tant qu’on ne recule pas, c’est qu’on avance …

séparateur vert

Le français

 

Les activités de français occupent une grande partie de nos matinées, puisque, en plus du programme à digérer pour le faire passer, je prends en charge quotidiennement la rééducation en orthophonie. Je vais donc les détailler en deux parties.

Les activités liées à la rééducation (dysorthographie, troubles de la mémoire …) : 

Nous travaillons actuellement sur deux pistes avec l’orthophoniste :

  • l’argumentation dans le choix orthographique, avec notamment des dictées à choix multiples,
  • le sens des pronoms dans la phrase, avec des jeux.

De plus, nous continuons à travailler autour de rituels :

  • dictées quotidiennes,
  • jogging d’écriture,
  • Conjuguix.

Les dictées à choix multiples, trouvées ici, , encore  (on en trouve facilement sur internet en tapant « dictées à choix multiples dys »). Elles permettent à l’enfant de mobiliser toutes ses connaissances et d’être en situation de réflexion sur quelques mots seulement.

 

Le travail autour des pronoms entamé il y a bien longtemps continue à être au programme. Nous avions beaucoup travaillé sur le pronom sujet, désormais, place au pronom complément avec des jeux :

mine-de-rien-je-comprends-bien.jpg
Mine de rien, je comprends bien, Cit’inspir

16379_250x250

Dis-moi les pronoms, Mot à Mot

pronoms
Jeu des pronoms compléments, les experts FLE

Pour les dictées, nous continuons avec les mêmes que l’an dernier, les dictées flashs CM de La classe de Mallory. C’est très rassurant pour lui de s’être entraîné toute la semaine et de réussir sa dictée bilan (il retrouve des phrases travaillées pendant la semaine). Ces dictées permettent de travailler les automatismes :

  • utilisation de la majuscule en début de phrase,
  • recherche des noms et accord au sein du GN,
  • recherche du verbe et de son sujet pour conjuguer le verbe,
  • quoi faire quand j’entends é ? participe passé ou verbe à l’infinitif ?

IMG_20191011_102912-2452095354-1572343459498.jpg

Milo pratique quotidiennement le jogging d’écriture avec son logiciel Lexibar (logiciel de prédiction orthographique qui permet de travailler aussi la décision orthographique et l’argumentation des choix). Voici des idées de consignes pour le jogging. Je ne « corrige » pas tous les jours ses écrits. De temps en temps, je l’accompagne dans l’écriture pour peaufiner l’utilisation du logiciel (qui nous pose grand problème avec les é et è !). Le gros avantage est que le logiciel peut relire ce qui est écrit. Ainsi l’enfant peut se rendre compte du manque de ponctuation, ou encore du manque de sens de ce qu’il a écrit. L’aide à la décision orthographique permet à l’enfant de visualiser la bonne orthographe des mots.

IMG_20191008_112337

IMG_20191015_110823.jpg

Enfin, en conjugaison, cette année, j’ai choisi pour automatiser de travailler avec Conjuguix. Ce travail répétitif plaît beaucoup à Milo. Il aime voir son score progresser.

image.jpg

Les activités de littérature :

Nous avons travaillé sur le monstre et le conte pendant la première période, toujours soutenus par notre amie prof de français au collège. C’est quand même drôlement chouette pour les enfants d’avoir un regard extérieur sur leurs productions. Il faudrait penser à proposer ce service aux enfants en IEF, Sandra 🙂

Nous avons donc travaillé sur le lexique du monstre, sur le schéma narratif, sur le merveilleux, sur le monstre moral et le monstre physique, sur la description, la ponctuation et l’imparfait !

On trouve de nombreuses pistes de travail sur le site Chocolat littéraire.

  • Travail autour du lexique :

IMG_20191029_111837.jpg

IMG_20191029_112013

IMG_20190917_130422

IMG_20191029_111913

  • Travail autour de la description :

IMG_20191029_111958-3542912078-1572344815116.jpg

IMG_20191029_111947.jpg

Milo est un gros consommateur de contes depuis l’enfance. Il a pu s’appuyer sur ses connaissances pour aller plus loin dans ses découvertes du personnage du monstre. Il a lu La sorcière de la rue Mouffetard, des contes de Grimm, les textes des films Les animaux fantastiques I et II. Il est en train de peiner un peu sur l’enfant Océan, je vais lire le livre pour pouvoir lui expliquer l’intrigue. Maléfique 2 vient de sortir, nous allons aller le voir 🙂

 

Pour sa culture personnelle, sans lien avec le programme, il a aussi beaucoup lu (enfin, surtout des BD, une tonne de BD), notamment la très chouette BD de Thomas Pesquet. Il a absolument voulu que je la lise également, et je comprends pourquoi : je me marre à chaque page (à réserver pour des pré-ados et des adultes).

IMG_20190922_200337.jpg

Il a regardé trois versions de La guerre des boutons, et celle qu’il préfère, c’est la plus ancienne !

 

séparateur vert

Les mathématiques

J’avais laissé le choix de la méthode à Milo pour les maths, mais comme il voit sa sœur travailler avec des vidéos sur internet, il a voulu le faire également. D’une manière générale, je le laisse gérer avec Maths et Tiques, et nous reprenons ensemble à la fin des cours pour réaliser des cartes mentales. Il utilise le manuel Myriade 6ème pour les exercices.

Je propose de temps en temps des activités pour renforcer les compétences, issues la plupart du temps du blog de ma copine 1de+ 😉

image

Il a travaillé sur les droites parallèles et perpendiculaires et leurs propriétés et les nombres décimaux.

Ici un chouette travail qu’on trouve sur le blog 1de+, complété par mon tableau.

Ici un travail en lien avec Mondrian, autour de la construction de droites.

IMG_20190920_221943

Et ici des nombres décimaux à placer sur des axes appropriés. Nous avions déjà beaucoup travaillé sur ces notions en primaire, vous trouverez quelques articles et matériels à télécharger sur mon blog.

IMG_20191010_120633

séparateur vert

Histoire et Géographie

En géographie :

Nous travaillons avec le site de Danièle Corneglio, notamment en géographie. Pour le moment, nous avons travaillé sur le climat et les régions à fortes contraintes naturelles. Il a pu travailler le chapitre en partie avec le livre réalisé à partir des photos de Thomas Pesquet depuis l’ISS.

Terre, Thomas Pesquet

Nous suivons depuis peu la route du café (transat Jacques Vabre), qui permet de revoir un peu les notions sur les océans. Il suit la progression des bateaux chaque jour et joue à Virual Regatta.

En histoire :

Le but de cette année est de partir à la découverte de notre patrimoine local. Nous avons commencé ce travail avec une visite-énigme de notre ville. Nous avons réinvesti notre visite à la maison en plaçant les événements-clés sur une frise historique afin de nous rendre compte que nous avons rarement été français ! 

Pour ceux qui seraient intéressés par ce travail, voici le document que j’ai réalisé : Histoire de Thionville.

séparateur vert

Sciences

C’est là que nous tâtonnons beaucoup … bon, on va dire que notre démarche est scientifique 🙂 Nous avons commencé à travailler à partir d’un manuel, mais les attentes étaient trop en décalage par rapport au niveau de Milo : trop de documents, des questions pas assez précises …

J’ai donc trouvé un site très chouette, mais le travail proposé est trop dense ! On ne va pas passer l’année sur la découverte de la matière …

Nous avons travaillé sur les familles de matériaux, l’origine de la matière et la classification des matières selon plusieurs critères. J’essaye de toujours apporter une nouvelle acquisition (ici, la création d’un tableau dans Word).

Ici il a photographié différentes objets de près pour pouvoir les décrire visuellement en utilisant un vocabulaire approprié (lisse, rugueux, poreux, fibreux, compact …). Le but était de comprendre pourquoi on étudiait certains matériaux.

Je me suis donc rabattue sur ce site, je trouve les documents beaucoup plus accessibles. Nous allons donc travailler à la rentrée sur la conductivité, la solubilité et la masse des matériaux.

Bref, en sciences, je me sens complètement noyée dans l’immensité du programme ! Un prof de sciences pour nous aider ? 🙂

séparateur vert

Anglais

Milo continue à suivre les ateliers Cambridge, en niveau movers. Il aime beaucoup ça et il participe beaucoup pendant l’atelier. La difficulté pour lui, dysorthographique, c’est de mémoriser l’orthographe des mots, donc nous travaillons surtout à l’oral.

J’utilise cette année, comme pour sa sœur, la collection E for English. Si vous voulez l’utiliser à la maison, je vous recommande vivement le guide pédagogique indispensable. Comme pour les sciences, j’ai l’impression de ne pas avancer … avec les troubles de la mémoire, il oublie facilement le vocabulaire, et puis, je dois être avec lui pour presque toutes les matières. Heureusement, son aînée travaille seule !

Comme pour sa sœur, j’ai créé des fiches qu’il remplit au fur et à mesure du vocabulaire  et des points de grammaire qu’il rencontre.

 

Vous avez déjà tenté le Scrabble en anglais ? Difficile !

IMG_20191003_142706.jpg

 Merci d'avoir lu cet article. Retrouvez mes livres ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.