Collège, 4ème, période 1

J’essaye de reprendre nos articles « récap » comme je le faisais les années précédentes. J’avais un peu ralenti le rythme des parutions l’an dernier, mais les lecteurs me les demandent ! Je prends donc un peu de mon temps pour rédiger cet article (ça préparera mon travail de rédaction du dossier que je donne aux inspecteurs lors de notre contrôle annuel). Zoé suit cette année le niveau 4ème et elle a décidé de retourner au collège l’an prochain. Nous essayons de l’y préparer au mieux. Je vais essayer de détailler par matière ses activités de la première période.

Elle continue à pratiquer le violoncelle (et l’orchestre, la chorale, le solfège et le ciné concert). Elle a passé les deux premiers mois de l’année scolaire sur un projet de trio (violon, alto, violoncelle) et a participé à un master class avec des professionnels. Une chouette expérience ! Dans un style différent, tous les mardis soirs, elle va au hip-hop 🙂

séparateur vert

Le français

Nous n’utilisons plus de manuel depuis 2 ans en français. Nous avons la chance de pouvoir compter sur des échanges très riches avec une lectrice prof de français. Elle nous aide beaucoup au quotidien. Zoé a donc travaillé sur la nouvelle réaliste. Nous ne savions pas trop où ce thème allait nous mener, et nous ne sommes pas déçues, nous avons fini à Paris !

Tout a commencé avec la lecture d’une nouvelle, La parure, de Maupassant et l’étude de quelques tableaux de Degas et Manet.

51AmipyHVTL.jpg

70175350_2394688590749683_6467163627475435520_n.jpg

A travers la lecture de la nouvelle, Zoé a travaillé le passé simple et le passage du discours direct au discours indirect. Elle a aussi travaillé le schéma narratif et le résumé, et a été mise de nombreuses fois en situation d’écriture.

Si vous ne connaissez pas la nouvelle « La parure », voici le résumé écrit par Zoé :

Mathilde Loisel est une Parisienne qui rêve de richesse et d’élégance. Sa chance se présente lorsque son mari, un petit commis travaillant au Ministère, lui apporte une invitation leur étant dédiée : ils sont invités à un grand bal qui se déroule au Ministère. Mais Mathilde, désespérée à l’idée d’être considérée comme une pauvre au milieu de tous ces bourgeois ne veut point y aller. M. Loisel lui donne alors quatre-cents francs afin d’acheter une toilette convenable, mais Mathilde trouve qu’il lui manque quelque chose : un collier. Elle va alors emprunter une parure chez son amie. Mathilde est heureuse lors du bal, elle est convoitée par tout le monde. Lorsque la fête est terminée, elle rentre chez elle en compagnie de M. Loisel, mais en se regardant une dans le miroir, Mathilde se rend compte qu’elle a perdu son collier ! M. Loisel passe alors la nuit à la recherche de la parure mais ne la retrouve point. Le lendemain matin, ils décident d’aller en racheter une, qui coûte quarante milles francs. Mathilde le rend à son amie puis passe dix années horribles jusqu’à ce qu’elle recroise son amie dans la rue, qui l’informe que la parure qu’ils avaient remplacée était fausse.

Et la fin réinventée :

Le lendemain matin, Mathilde alla chez son amie puis lui rendit son collier :

-Il m’a été de grande utilité ! Tous les hommes me regardaient, j’étais heureuse ! lui dit-elle avec des étoiles dans les yeux.
-Fort bien ma chère Mathilde. Je pourrais te prêter d’autre pierres et bijoux une autre fois si tu le veux lui répondit-elle.

Mathilde repartit après avoir bu une grande tasse de café avec son amie. Elle revint chez elle le cœur léger et se mit à broder en rêvassant. Quand M. Loisel arriva, il lui annonça une grande nouvelle :

-Mathilde, j’ai eu une promotion ! dit-il.
-Oh, je suis si fière de toi mon cher petit mari ! lui dit-elle en s’exclamant.
-Je vais travailler un peu moins et avoir plus d’argent afin de nous offrir des voyages et des cadeaux, dit-il.
-Tu es merveilleux ! dit Mathilde.

Ils passèrent alors la fin de leur existence dans une superbe maison, eurent deux enfants, ils étaient devenus les plus riches bourgeois de la ville et Mathilde eut toutes les robes et parures qu’elle souhaitait avoir lorsqu’elle n’était encore qu’une femme infortunée.

Elle a lu, en parallèle de cette nouvelle, afin de mettre en balance en art réalisme/impressionnisme et en littérature réalisme/fantastique, deux livres :

  • une très belle version illustrée du Horla, aux éditions Milan,
  • et un livre de la série Quelle histoire qu’elle adore, Du côté des impressionnistes, Journal de Pauline :

71px9X+j2AL.jpg

Une fois ce travail littéraire terminé, nous avons visionné une adaptation télévisuelle de la nouvelle, après avoir travaillé sur le lexique du cinéma (déjà entamé l’an dernier lors de la lecture de « Les animaux fantastiques »).

Et puis, cerise sur le gâteau, Mamie a organisé un petit saut à Paris afin de marcher sur les boulevards haussmanniens, et de visiter les expos temporaires Degas et Toulouse Lautrec à Orsay et au Grand Palais. On en a profité pour se promener dans les salles des impressionnistes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai trouvé un numéro du magazine Le petit Léonard consacré aux deux expos :

Puis nous avons dégusté ce film :

lautrec

Tout ce travail permet de fournir son cahier des siècles, où elle place en parallèle les faits historiques et les personnages d’une époque (art, littérature, découvertes scientifiques …)

IMG_20191028_155303

En parallèle, Zoé travaille l’étude de la langue à partir des dictées du site Chocolat Littéraire.

Pour parler de SES lectures (pas celles imposées par le programme), elle a ouvert depuis peu un blog très prometteur : Le grimoire littéraire.

cropped-bannic3a8re-blog-1-3.jpg

séparateur vert

Les mathématiques

Nous restons fidèles au génialissime site Maths et Tiques pour les leçons. Pour les exercices, on utilise Myriade 4ème et les problèmes Dudu.


Pour les manipulations, j’utilise la pédagogie Montessori si nécessaire. Pour les non-connaisseurs, une référence à suivre, le blog 1de+.

image.jpg

Depuis le début de l’année, elle a travaillé sur les nombres relatifs, le théorème de Pythagore et sa réciproque ainsi que les fractions.

Voici un exemple de travail sur le carré et l’extraction de racines précédent Pythagore :

Ici un long travail sur la réalisation de l’arbre de Pythagore :

IMG_20190929_173759

Et ici une réflexion sur un problème Dudu bien casse-tête !

séparateur vert

Histoire et Géographie

Nous avons eu plaisir cette année à retrouver les cours de Danièle Corneglio. Qu’ils sont sympas ces profs qui mettent tout en ligne ! Zoé a donc travaillé sur le commerce au 18ème siècle et la traite négrière. Pour clôturer ce travail, elle a réalisé un diaporama intitulé : D’Afrique aux Antilles la vie d’esclave à télécharger en cliquant sur ce lien.

Traite.jpg

Le but de cette année est de partir à la découverte de notre patrimoine local. Nous avons commencé ce travail avec une visite-énigme de notre ville. Nous avons réinvesti notre visite à la maison en plaçant les événements-clés sur une frise historique afin de nous rendre compte que nous avons rarement été français !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ceux qui seraient intéressés par ce travail, voici le document que j’ai réalisé : Histoire de Thionville.

Nous avons entamé un travail autour de l’urbanisation en géographie, qui est loin de nous passionner … On préfère découvrir les paysages lors de voyages, c’est certain !

séparateur vert

Sciences

Nous continuons à travailler avec le manuel de Physique Chimie de cycle 4 de chez Belin. La progression est spiralaire, ainsi, on reprend chaque thème étudié l’an dernier pour aller plus loin dans les connaissances. Zoé peut ainsi compléter les cartes mentales commencées l’an dernier.

IMG_20191028_122544-1394925024-1572262240479.jpg

Depuis la rentrée, elle a travaillé sur la pression et les changements d’état, la masse volumique, les gaz et les transformations chimiques.

IMG_20191028_122716

séparateur vert

Langues

L’anglais

Nous travaillons cette année avec E for english, j’ai investi dans le livre, le workbook et le guide pédagogique. Nous apprécions la modernité des thèmes abordés, les documents « vrais », les propositions pédagogiques. On ne finira jamais le livre dans l’année, mais il est très chouette. Le gros avantage, c’est que tous les audios et vidéos sont en ligne et qu’on les retrouve facilement. Un manuel simple à utiliser, c’est chouette !

J’imprime ces feuilles afin de réaliser un porte-vues autour de la grammaire et du vocabulaire. Zoé les remplit au fur et à mesure de son travail.

Anglais Zoé grammaire

Anglais Zoé Words

Pour compléter ce travail, elle regarde la série Once upon a time en VO.

248835.jpg

L’allemand

En allemand, cette année, nous avons un prof qui se déplace à domicile, ouf !


 Merci d'avoir lu cet article. Retrouvez mes livres ci-dessous 🙂

2 commentaires sur « Collège, 4ème, période 1 »

  1. Bonjour, pourriez vous expliquer comment est votre cahier des siècles et comment vous l’exploiter? Chez nous c’est plutôt un échec et j’aimerai voir d’autres manières de le représenter et de s’en servir. Merci

    1. J’utilise le livre des siècles de Petits Homeschoolers. A chaque fois qu’on écoute une œuvre musicale, qu’on travaille sur un auteur, qu’on voit des tableaux ou qu’on a des dates historiques (issues de films, de séries, de reportages) on les reporte sur le livre des siècles.
      J’ai une collection d’autocollants pour les grands peintres et les grands compositeurs, ils sont à télécharger sur le site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.