La grande récap de Lulu – GS – 3ème période

Introduction

Tradition oblige, et surtout volonté de poser sur le papier les avancées de ma petite Lulu afin de pouvoir prendre du recul et analyser les propositions que je lui ai faites, voici l’article récap de la 3ème période de l’année (janvier/février 2018). Un jour, promis, je reprendrai chaque article pour prendre encore plus de recul et évaluer les « tendances » par rapport à l’âge.

J’avais déjà eu cette démarche de prise de recul et de retour sur expérience quand elle utilisait les signes pour communiquer, souvenez-vous, c’est dans Bébé s’exprime par signes 😉 Là je vous livre une photo exclusive, hein !

Voir les choses de haut, sur le long terme, c’est juste primordial. Je me souviens des conseils reçus quand j’étudiais encore à l’IUFM (bouhhh ça date !) : une bonne fiche de préparation de cours, ça s’écrit après la séance passée avec les enfants. Ils sont nos guides.

frise-dc3a9veloppement-signes-et-langage-luce-e1520432111870.jpg


Pour suivre l’évolution complète d’un enfant instruit en famille selon la pédagogie Montessori (mais surtout pas que), c’est par ici :

SON ANNÉE DES 3 ANS

Septembre 2015

Octobre 2015

Novembre 2015

Décembre 2015

Janvier 2016

Dernier trimestre 2016

SON ANNÉE DES 4 ANS

1ère période 2016

2ème période 2016

3ème trimestre 2017

SON ANNÉE DES 5 ANS

1ère période 2017

2ème période 2017


langage.jpg

En grammaire, Luce a travaillé avec les symboles autour des 4 natures qu’elle connaît désormais bien : déterminant, nom, verbe et adjectif (sans les nommer, la grammaire reste sensorielle !) à partir de questions :

  • Y-a-t-il un ou plusieurs mots qui nous disent de quoi on parle ?
  • Quel est le mot qui nous dit combien il y a de + (on nomme le nom concerné par l’analyse) ?
  • Y-a-t-il un ou plusieurs mots qui nous disent comment est (on nomme le nom concerné par l’analyse) ?
  • Quel est le mot qui dit ce qu’on fait ?

dav

Comme elle a très envie de conjuguer des verbes, et qu’elle participe aux jeux de conjugaison de son frère, j’ai enfreint les règles (Maria comprendra, j’en suis sûre) de présentation des natures, et j’ai fait passer le pronom en priorité : pas de pronom, pas de conjugaison ! On a même créé une boîte à outils à ce prétentieux, au cas où il oublierait pour qui il se prend.

Et puis, avant d’utiliser le matériel d’Esprit Montessori sur les flexions du nom, j’ai introduit la notion de singulier/pluriel, enfin, introduit non, puisqu’elle avait déjà compris qu’il existait des marques du pluriel, donc j’ai plutôt formalisé la notion en improvisant une petite présentation.

davdav

En lecture, Luce a vraiment progressé, elle arrive à une lecture fluide qui lui permet de lire autre chose que les livres de maman ou des livres spécifiquement écrits pour l’apprentissage de la lecture (Sami et Julie par exemple). Elle s’est plongée dans les BD Ana-Ana, et dans les Emilie (madeleine de Proust …)

Elle a également travaillé à partir de l’album « Le loup qui voulait changer de couleur », avec les fiches issues de la classe de Sanleane.

En production d’écrits, elle choisit tour à tour, en fonction de ses envies, d’écrire à partir des dictées muettes (mais c’est de plus en plus rare, elle accepte de les faire à l’ordinateur la plupart du temps) ou en piochant de petites provocations en écriture dont je reparlerai bientôt également. Elle écrit aussi spontanément, très régulièrement.

dav
Dictée muette à l’ordinateur

 

Liste des amoureux.jpg
La liste des amoureux <3

 

Mathématiques.jpg

En technique opératoire, alors que je la croyais bloquée pour passer au boulier pour l’addition dynamique, je me suis rendue compte que la table des points venait AVANT le boulier, et qu’elle permettait à l’enfant de ne pas avoir à retenir combien de perles il avait déjà ajoutées après avoir fait son change pour ajouter celles qui restent. Je vous promets un article complet bientôt sur ce matériel. En fait, elle n’avait aucun problème d’abstraction, elle, c’est juste moi qui ne lui avais pas présenté le bon matériel parce qu’on m’avait appris à faire comme ça. On efface et on recommence, c’est comme ça qu’on apprend 🙂

dav

Elle a fait de nombreuses soustractions statiques avec le boulier.

Et nous sommes passées de la soustraction dynamique avec les perles à la soustraction dynamique avec les timbres. Je pense qu’elle va bientôt créer sa chaîne Youtube, Lulu 🙂

 

En mémorisation des opérations, qui se fait en parallèle et qui permet d’aller toujours vers plus d’abstraction dans la technique opératoire, Luce boude en ce moment le matériel de la soustraction. Elle a beaucoup avancé sur la mémorisation de l’addition, puisqu’elle utilise désormais la table à doigts. Nous avons abordé la multiplication et la division.

Addition table à doigts renseignée
Table à doigts renseignée, addition

Ici, elle a travaillé sur la table du 9. Mais, il faut toujours qu’elle arrive à 100 à la fin de tous ses travaux, d’où la venue du 10 pris 10 fois 🙂

 

J’ai encore pu observer son grand amour pour la numération. Impossible de lui faire manipuler les tables de Séguin. Par contre, elle adore le tableau de 100. Nous avons investi dans un jeu de Bingo. Plusieurs parties jouées en famille, des jeux improvisés mettant en lien le Bingo et le tableau de 100 (elle tire une boule, cherche le bon jeton et le place sur le tableau), et le tour est joué. Les nombres jusqu’à 100 n’ont plus de secret pour elle.

Au point, qu’hier, elle en a rempli un tableau entier. « Maman, j’ai trop envie d’écrire des nombres … » (je vous assure que ce genre de phrase, elle en sort une par an seulement, son travail étant loin d’être toujours spontané !)

Alors oui, elle a oublié le 45, mais vous ferez comme mon mari qui m’a dit : « J’ai failli lui dire, et la petite voix dans ma tête m’a dit : on ne pointe pas l’erreur ! » Vous le voyez ce sourire de fierté ?

sdr

En numération, elle a également beaucoup compté en sautant avec les chaînes et avec le tableau de 100.

dav
Exercices du Jardin de Kiran

sdr

sdr
Tableau de 100 vierge

Nous avons passé un très grand moment sur les fractions. Elle a appris à les reconnaître sensoriellement et à les nommer. Nous passerons bientôt aux petites opérations et aux équivalences.

 

La résolution de problèmes me semble indispensable pour réinvestir les notions absorbées. Je trouve que le travail autour de la monnaie est d’une richesse extrême, et que ça plaît énormément aux enfants. Alors, nous avons imaginé de nombreux jeux autour des cartes de l’école de crevette :

  • trouver comment payer un article avec le moins de pièces et billets possibles,
  • trouver des solutions quand on n’a plus que des pièces de 50 cts,
  • trouver comment rendre la monnaie sur 10 euros,
  • trouver comment additionner plusieurs listes de courses et donner la somme équivalente.

Elle a aussi résolu des petits problèmes à l’aide de ses pingouins préférés.

Pour continuer dans les maths « appliqués », nous avons passé du temps autour de la lecture de la température et avons donc abordé les nombres relatifs avec les températures négatives des derniers jours.

Le travail sur les échelles graduées permet également un bon réinvestissement des notions de numération (pour placer 18° sur un thermomètre, je dois savoir que 18 est placé entre 10 et 20, et surcompter à partir de 15). Passionnant !

Anglais

En anglais, nous testons actuellement la méthode Mélopie, très adaptée à l’âge de Luce. Le test prendra du temps, et je viendrai vous en parler plus précisément en temps voulu.

dav

Culture

En culture, elle a beaucoup partagé les activités de ses aînés, vous découvrirez ça dans les prochains articles. Cependant, quelques activités ont été mises spécifiquement en place pour elle :

  • autour du temps linéaire, afin de montrer le côté arbitraire de la représentation du temps,
  • un peu de botanique, avec les merveilleuses cartes de ma copine Un de plus,

IMG_20180222_125509.jpg

IMG_20180206_112905.jpg

  • de la couture sous l’œil bienveillant de papa …

IMG_20180217_185053.jpg

IMG_20180201_121655.jpg


A bientôt pour un nouveau retour sur pratique 🙂

3 commentaires sur « La grande récap de Lulu – GS – 3ème période »

Laisser un commentaire