La dernière récap de l’année scolaire 2016/2017 – partie 1

Nous voici déjà en juillet ! L’année a filé, avec encore une fois, cette impression ambiguë de n’en faire jamais assez et ce constat d’en faire toujours trop ! L’inspection annuelle arrive, elle est prévue pour le 7 juillet, il est donc grand temps que je termine cet article pour l’imprimer et l’ajouter à notre classeur mémoire de vie.

Pour la première fois, je vais rédiger cette récap en incluant les trois enfants dans le même article. Plus Luce grandit, plus elle participe, à sa façon, aux activités des grands, elle absorbe ! J’ai regroupé les photos afin de vous permettre d’avoir une vision parallèle d’une même matière sur trois niveaux différents. Matières que je vais détailler en deux articles pour ne pas vous assommer.


cf453e323e07a95c11dbf69ecb2eba8dLe français

Luce est vraiment entrée en lecture, et c’est vraiment chouette de l’accompagner dans tout ça. Sa finesse d’esprit et sa compréhension de l’implicite lui permettent de comprendre ce qu’elle lit, sans arriver encore à tout déchiffrer. Comme elle est encore très jeune, elle fatigue vite, mais elle raffole de toutes les activités de lecture, de grammaire, d’écriture …

Elle a travaillé sur les différentes graphies d’un même son avec les pochettes d’homophonies.

Elle aime beaucoup travailler avec les studias (on les trouve sur le site Participassions).

dav

Nous révisions les graphies qu’elle connaît déjà bien avec des mises en paires graphèmes/objets de la boîte à sons.

IMG_20170530_100255.jpg

Elle lit, beaucoup, seule ou avec nous, et dévalise les rayons de notre librairie. Elle adore la collection Sami et Julie, mais aussi les livres premières lectures de Ratus, et les lectures à deux voix de chez Nathan.

Elle a commencé la série verte des dictées de Documents Montessori :

dav

Et comme elle refuse d’utiliser l’alphabet mobile, et que sa tête va plus vite que sa main, elle a bien compris qu’il fallait qu’elle s’entraîne à écrire … J’ai donc mis en place plusieurs activités, dont celle que je décris dans cet article, et qui consiste à placer les lettres en bois sur la ligne d’écriture.

dav

Luce a voulu ressortir le plateau de semoule et les lettres rugueuses, je veille bien à lui faire travailler aussi l’association des lettres, et non que les lettres isolées.

Elle écrit également sur les différentes ardoises et sur son cahier d’écriture.

Durant ces deux mois, nous avons également continué à explorer autour de la grammaire, avec les présentations sensorielles du déterminant et de l’adjectif. Luce a beaucoup étiqueté et codé, ce qui lui a permis de consolider ses acquis en lecture, tout en faisant de la grammaire. On a beaucoup entendu :

Quel est le mot qui dit de quoi on parle ?
Quel est le mot qui dit combien il y en a ?
Quel est le mot qui dit comment est ce dont on parle ?

Evidemment, Milo, qui n’est jamais bien loin, renforce d’une certaine façon toutes ces notions en aidant sa sœur, et c’est ce que je trouve vraiment génial dans le mélange des âges. Quand un enfant est capable d’enseigner à un autre, c’est qu’il a vraiment intégré cette notion ! Arrêtons par pitié de cloisonner les enfants par âges !

Sur ces photos, vous pouvez voir la notion du déterminant, de sa présentation sensorielle à son réinvestissement. A 4 ans et demi, on introduit les symboles, mais pas encore les noms des natures !

Milo, quant à lui, en plus de son plan de travail traditionnel (et que je ne décris pas ici car vraiment, ce n’est pas très intéressant) a beaucoup travaillé la grammaire et le vocabulaire. Fonctions, natures, classeur des flexions du nom …

Il s’est amusé à écrire des phrases très longues en les étayant avec de nombreux compléments circonstanciels. Nous en avons profité pour revoir les notions de COD, COI, sujet et verbe.

IMG_20170502_110912.jpg

Pour réviser les natures connues (pratiquement toutes, mais beaucoup à renforcer encore …), il a travaillé avec le livret des natures et les phrases à coder de chez Documents Montessori. Il a réalisé un relevé de mots pour chaque nature :

dav

Puis, il s’est amusé à inventer un jeu avec les sacs à pioche. Il a écrit les définitions de chaque nature sur des petits papiers, qu’il a disposés dans un sac, puis a placé les symboles dans l’autre sac. Il devait répondre à la devinette posée par Zoé en retrouvant par stéréognosie le bon symbole. Plutôt astucieux, non ? Et encore une fois, merci l’IEF : sa sœur révise la notion au passage !

Enfin, pour clore la grammaire, il était très fier de terminer ses ceintures et d’obtenir son diplôme !

IMG_20170619_204433

Il a beaucoup manipulé autour du vocabulaire des synonymes et des antonymes, à partir des fichiers de Documents Montessori (synonymes, antonymes), de son classeur des flexions du nom, et du matériel des contraires du blog.

En lecture, il a beaucoup aimé se replonger dans le classeur des compétences de lecture que j’utilisais avec mes CE2 : il s’agit de fiches issues des fichiers ARTHUR, ou encore de Bien lire à l’école.  Ce sont de vieux fichiers, mais je les trouve vraiment efficaces. Ils font travailler la vitesse de lecture, la recherche, la compréhension, la mémoire de façon plutôt ludique, et les enfants s’y plongent sans problème. Ils sont autocorrectifs, et ont été réédités, alors, pourquoi s’en passer ?

 

dav

Zoé continue à travailler le français à partir des cours Griffon, mais comme elle performe sur cette matière, nous avons un peu lâché le programme pour nous concentrer sur les mathématiques. Elle a cependant partagé les activités de son frère, notamment pour l’aider à réviser en grammaire, mais aussi la lecture et la production d’écrits.

Ensemble, ils ont dévoré le tome 2 de 10 contes en 10 minutes, édité chez Usborne, et ont lu tellement de BD qu’il me faudrait un article entier pour les lister ! Merci la bibliothèque !

Avec Luce, ils ont partagé un rallye lecture : les deux grands autour du roman policier, Luce, autour des Sami et Julie. Milo semble ainsi avoir surpassé sa peur de lire des romans sans aide de l’illustration ! 

Enfin, en production d’écrits, nous avons utilisé le calendrier d’écriture de Zaubette, voici par exemple leurs calligrammes. Luce a essayé de se greffer sur l’activité pour écrire un calligramme sur la reine des neiges mais a vite abandonné 🙂

 

marquis_de_Condorcet_laVoieDesMathematiques_hd

Les mathématiques

Luce raffole vraiment des mathématiques, depuis toujours. Le matériel Montessori des opérations se manipule normalement à plusieurs, alors, en général, je l’accompagne pour ces activités. Je lui ai présenté l’addition, la soustraction et la division depuis un bon moment, et pour ces notions, elle utilise désormais les timbres, qui sont beaucoup plus efficaces en terme de rapport qualité/temps pour elle (et oui, faire manipuler du matériel à des zèbres, c’est souvent compliqué … quand ça va plus vite dans leur tête que dans leurs mains …) J’ai un peu zappé la multiplication, et vraiment, il faut que je pense à lui présenter ça cette semaine !

Coté numération, on continue à renforcer les 70/80/90 avec la table de Séguin et avec le tableau de 100.

Côté mémorisation des opérations, Luce travaille toujours avec la table à bandes, mais la plupart du temps, elle écrit le résultat des opérations sans manipuler le matériel. Il est temps de passer à l’étape supérieure, la table à doigts, et de commencer la mémorisation des autres opérations, notamment la division, puisqu’elle adore ça.

Elle a continué à explorer la géométrie, avec le cabinet de géométrie, les volumes bleus et le matériel des solides et patrons de Learning Ressources.

Elle a aussi passé un moment sur l’heure, matériel que j’ai décidé de lui proposer parce qu’elle nous demandait tout le temps l’heure.

sdr

Milo, en plus de son fichier quotidien, et de ses problèmes et opérations hebdomadaires, a manipulé autour des multiples, afin de poursuivre son travail sur les fractions et la division. Il a aussi commencé à aborder le plus petit commun multiple.

Zoé, qui a fait beaucoup moins de français, s’est concentrée sur les mathématiques, avec en particulier, en plus de ses cours Griffon et de son fichier Sésamaths CM2 :

  • la construction du damier décimal et la multiplication de décimaux (magnifique matériel que je conseille à tous, tant l’enfant a des relations à faire entre les classes des nombres : j’ai improvisé une construction du damier à partir d’étiquettes, je ne sais même pas si cette présentation existe mais elle est très efficace !)

dav

  • les équivalences entre volumes et capacités, avec de la manipulation et les Cartes mentales !

IMG_20170615_122018.jpg

  • la technique finale de la division de décimaux (j’en ai profité pour réviser aussi au passage …)

IMG_20170530_111835.jpg

Milo et Zoé ont partagé de très nombreuses activités de mathématiques. Ils ont commencé à tester le coffret Mes cartes mentales de mathématiques envoyé par Eyrolles :

Ils ont joué à de nombreuses reprises avec Poulpe Express et Hexagominos, imprimés depuis l’excellent site de Monsieur Mathieu :

Ils ont aussi énormément exploré autour de la boîte de géométrie Montessori, sur les polygones et de leurs propriétés.

 

Voilà donc résumées en un article nos activités de maths et de français de ces deux derniers mois. Je suis déjà en train de préparer la rentrée prochaine, en choisissant de nouveaux manuels ou entrées car Cléo, par exemple, ne convient pas du tout à Milo. Nous continuerons à organiser nos journées autour de rituels, mais j’ai décidé de tester les plans de travail à la semaine. Je suis en train de programmer la première période, car même si nos activités sont souvent improvisées, le cadre des programmes reste bien présent à la maison pour deux raisons :

  • Milo se sent perdu face aux choix qu’il a à faire en terme d’activités, mais, à l’inverse, se sent rassuré par un plan de travail et un cadre strict,
  • Zoé suivra le programme de 6ème, que je ne connais absolument pas, et il me faut une structure pour éviter de perdre du temps en recherches.

Je vous retrouve très bientôt pour la suite du résumé de nos activités.

6 commentaires sur « La dernière récap de l’année scolaire 2016/2017 – partie 1 »

      1. Eh oui, l’unité! tellement importante! C’est elle qui génère tout le système, c’est pour cela qu’elle est rouge dans le cabinet des chaînes, que les perles sont dorées et qu’on met la couronne dorée autour de l’unité dans le tableau des hiérarchies…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s