Du « mais pas que » pressenti au « mais pas que » assumé …

Le jour où tu fais le point sur ta pratique montessorienne …

Dans ma vie, j’ai un terrible paradoxe à assumer. Je vis deux passions. La passion pour notre histoire familiale , notre choix de vivre pleinement l’éducation de nos enfants en la prenant en charge à temps complet, mais aussi ma passion pour la pédagogie Montessori que je vis à fond depuis 5 ans. J’avais déjà pressenti ce paradoxe, sans  y avoir vraiment pensé, en juxtaposant le « mais pas que » au nom de ma pédagogie favorite pour intituler mon blog.

Et puis, j’ai appris, j’ai digéré et digère toujours mes formations, avec des « eurêka » qui s’allument de temps à autre. J’ai appris à me positionner par rapport à mon rôle d’éducateur, j’ai compris et appliqué les grands principes montessoriens … et je me suis rendue compte, qu’en fait, à la maison, je ne pourrais jamais être qu’un embryon d’éducateur et que mes enfants ne vivraient jamais la vraie pédagogie Montessori.

Tout se passait très bien jusqu’aux trois ans de Luce, période où l’enfant est tourné vraiment vers lui-même, et qu’il se développe seul, dans un environnement préparé pour lui. Mais les enfants grandissent, et à l’âge où ils se tournent vers les autres se dessine également le besoin de se confronter aux autres, d’apprendre des autres, d’être motivés par les autres, d’observer les autres.

Alors oui, évidemment, ils ne sont pas coupés des autres, ils peuvent vraiment développer leur embryon social, car ils ne sont pas privés de rencontrer à longueur de journée des personnes de tout âge pour apprendre des autres et avec les autres tous les comportements sociaux, et toute la partie « informelle » de l’éducation : les jeux, la musique, le sport, l’art, la protection de la nature … Et d’ailleurs, pour cette facette des apprentissages dite informelle, l’IEF est LA solution : je suis ravie qu’ils vivent dans la société, telle qu’elle existe, et non réduite à une classe d’âge.

Mais quand on est une montessorienne puriste, il nous faut faire le deuil d’une pédagogie Montessori pure à la maison. Car, c’est un fait, mes enfants, instruits à la maison, ne sont pas stimulés par leurs pairs dans les apprentissages formels, et croyez-moi, ils rêvent d’une école où ils pourraient apprendre ensemble avec des bien plus grands qu’eux !

Voilà, pourquoi, désormais, le « mais pas que » prend tout son sens …

 

5 commentaires sur « Du « mais pas que » pressenti au « mais pas que » assumé … »

  1. Bonjour,

    Je regrette un peu moi aussi ce manque d’émulation, et ce renfermement -malgré les sorties et activités diverses- à certains moments. Les enfants ont pleinement profité de la maison, mais à l’âge des copains-copine (12-13 ans), ils demandent désormais à être en contact permanent avec leurs pairs.

    C’est donc à mon grand regret que mes enfants vont intégrer un cursus scolaire ‘normal’, pour vivre chaque jour avec leurs pairs et partager davantage de choses (y compris les galères scolaires).
    C’est leur choix, je le respecte et resterai à leur écoute s’ils changent d’avis en cours de route. Ainsi va la vie !

    Bonne continuation

    J'aime

  2. Cet article me parle totalement! Je comprends parfaitement ce que tu dis et j’ai pu l’expérimenter en comparant les 4 ans à l’école et les 2 ans d’IEF avec Pauline: c’est très différent. C’est justement le questionnement qui se dégage chez plusieurs mamans venues lire mon dernier article sur la spécificité du 6-12 et même en 3-6, l’apport du collectif est indéniable (c’est aussi le thème de mon dernier billet sur le blog 3-6…). On peut utiliser Montessori en IEF, mais, incontestablement, ce sera autre chose…

    Aimé par 1 personne

  3. Oh comme cela me parle… Je vis le même paradoxe… Dur dur de laisser aller et de se dire qu’on ne fait ni tout ni bien MONTESSORI mais en même temps le reste est tellement riche (et intense et épuisant) aussi !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s