Les 4 derniers mois de Lulu

Prise par mon quotidien quelque peu occupé (outch !), j’ai laissé de côté la récap de Lulu pour un moment. Cependant, il est important pour moi de garder une trace de sess années d’IEF, j’imprime donc tous les articles et les range dans un classeur. Afin de vous permettre de visualiser un peu mieux la « progression » qu’un enfant « montessorien » est susceptible de suivre à la maison, je vous remets ici les liens des articles depuis sa non-sco en petite section. Pour voir avant ses trois ans, il faut aller fouiller dans les rubriques Nido et Communauté enfantine.

Son année des 3 ans

Septembre 2015

Octobre 2015

Novembre 2015

Décembre 2015

Janvier 2016

Dernier trimestre 2016

Son année des 4 ans

1ère période 2016

2ème période 2016

La big récap

Comme tous les enfants, Lulu passe par différentes périodes d’explorations, plus ou moins intenses. J’ai toujours pu observer chez elle des périodes plus axées vers la lecture ou le langage en général, puis vers le geste graphique, ou vers les mathématiques. Ces périodes intellectuelles intenses sont souvent suivies de périodes de retour à la vie pratique, ou au développement global du corps et des grands muscles.

Evidemment dans une récap qui contient 4 mois d’activités, je ne suis pas certaine que la nuance paraisse. Mais mettez-vous bien en tête qu’elle ne travaille que de quelques minutes à une heure par jour environ de façon « formelle » avec le matériel. Le reste du temps, elle fait tout ce que les autres enfants font, avec, peut être, en plus, la liberté d’assouvir tous ses besoins du moment.

IMG_20170328_224650_060

La lecture

IMG_20170307_114128_506

Luce a passé janvier et février sur la lecture. Une véritable explosion. Elle lit désormais avec aisance des mots compliqués et des phrases. Durant tout ce temps, elle a beaucoup « étiqueté » : des nomenclatures, des continents, des animaux, des instruments … Une vraie boulimie de mots et de vocabulaire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle a beaucoup aimé les cartapinces sur le thème des instruments ou de la cuisine …

Cartapinces

Elle a pris plaisir à nous lire de petits livres sélectionnés pour elle, toujours très tard, dans notre lit, vers 22h/23h …

Elle a terminé la série bleue de Documents Montessori, et a voulu s’enregistrer avec le dictaphone afin de réécouter son enregistrement pour s’autocorriger (oui, oui, les principes montessoriens sont bien ancrés).

Elle a également achevé son travail sur les digrammes les plus courants.

 Pochettes de lecture

Elle a travaillé avec le matériel des correspondances et avec les pochettes d’homophonies.

L’écriture

IMG_20170310_101811_550

Luce a complètement laissé de côté les alphabets mobiles mis à sa disposition (alors que je venais enfin de terminer l’alphabet mobile n°3 : Vis ma vie de mère montessorienne …) Elle est très à l’aise avec l’écrit et cette aide désormais inutile ralentissait son processus de codage.

Elle utilise donc maintenant des stylos pour réaliser ses exercices formels (dictées muettes) ou informels (elle avait eu projet de créer des étiquettes-mots pour les mettre en paire avec des images classifiées sur les transports).

Elle utilise l’écrit pour expliquer que les sens de rotation de la Terre et de l’horloge sont opposés … (alors ça, je vous avoue, c’était un moment magique !)

dav

… ou tout simplement pour nous envoyer des messages :

dav

Elle utilise également l’ordinateur, ici, par exemple, pour écrire le menu de Pâques chez sa mamie :

dav

Le geste d’écriture

J’ai assisté, également, durant ces 4 mois, à une période très marquée par un intérêt pour le geste graphique. Elle a passé de longs moments à tracer. Des formes, des lettres, des circuits … Tout le temps, avec tout ce qui lui tombait sous la main.

Ici, elle a utilisé les formes du cabinet de géométrie pour réaliser une affiche.

Elle s’est beaucoup entraînée à écrire les lettres et des chiffres sur les ardoises et sur la planche de Buddha.

Un jour, pendant des heures entières, elle a tracé plus d’une soixantaine de labyrinthes sur son fichier Kumon.

dav

Elle a continué son travail sur les petits fichiers qui accompagnent la méthode Dumont.

dav

Et puis, j’ai passé un long moment à rectifier sa position, car elle avait souvent les coudes dans le vide quand elle écrivait, et le poignet au dessus de la ligne d’écriture. Sur la photo, on voit qu’elle a le bras un peu trop tendu aussi, mais là, elle était trop concentrée sur son M majuscule ! Bref, ce moment de correction de position s’est achevé par un : « Bah tu vois Maman, quand tu m’expliques avec les bons mots, j’y arrive !' »

dav

Les mathématiques

IMG_20170328_204018_973

Afin d’être en mesure de suivre sa progression Montessori en mathématiques, j’ai réalisé un petit document, qui sera modifié au fur et à mesure de ma formation (oui, oui, je me re-re forme !) Je vous le livre ici, mais il est vraiment à repenser et à faire évoluer. J’ai utilisé deux colonnes, la première pour noter quand le matériel a été présenté, et la deuxième pour noter si la compétence est acquise (personnellement, je me contente d’y mettre un petit coup de Stabilo).

Téléchargement

 Document suivi mathématiques 3/6 ans

  • La numération :

Elle a révisé la numération de 11 à 19 et a surtout beaucoup manipulé les dizaines avec la deuxième table de Séguin et le matériel qui y est associé.

Nous avons joué à former des nombres avec deux dés (un dé des dizaines et un des unités) et à les chercher sur notre tableau de 100 géant !

dav

Elle a compté, pendant des journées entières jusqu’à 100 avec la frise numérique et le petit tableau de 100 mais aussi en sautant avec les chaînes.

Elle a adoré participer à son premier Loto et a suivi 3 parties entières avec beaucoup de concentration. Et puis, pendant de longues semaines, elle n’a pas quitté son livre Compte jusqu’à 100.

  • Les opérations : 

Elle a fait de nombreuses grandes additions statiques avec les plateaux ou le tapis des opérations, avec les perles. Je lui ai également présenté l’addition dynamique et la soustraction statique.

Elle a apprécié la manipulation des timbres, elle en a compris l’efficacité et rechigne désormais à utiliser les perles …

IMG_20170316_130045_602.jpg

Elle a beaucoup aimé diviser avec ou sans reste avec les petits Pinguins on ice (le petit panier sert au reste).

IMG_20170201_120736.jpg

  • La mémorisation :

A part la numération et la technique opératoire, elle a commencé son travail de mémorisation de l’addition avec le serpent positif et la table à bandes.

Dans l’exercice du serpent positif, on transforme un serpent coloré en serpent doré, en mémorisant ainsi tous les compléments à 10 (ce travail de mémorisation avait commencé sensoriellement avec les barres rouges puis les barres rouges et bleues). Autant vous dire qu’à 4 ans, elle connaît mieux les compléments à 10 que son frère qui n’a pas autant « absorbé » car il a commencé trop tard ces manipulations : il était déjà dans l’abstraction.

Elle a également manipulé la tables à bandes, présentée un peu trop tard hélas (bah, oui, des fois, il y a des loupés !). Elle a rempli le carnet n°1 (additions simples), puis le carnet n°2 (toutes les façons de construire un nombre avec une addition de deux nombres) sans quasiment avoir besoin de manipuler.

Ici, vous voyez toutes les façons de construire le nombre 10 avec une addition de deux nombres. J’adore ce matériel, il est tellement visuel !

dav

La vie pratique

IMG_20170315_143723_642

Ayant beaucoup travaillé ce thème en formation, j’ai vraiment fait de nombreuses présentations de vie pratique à Luce lors de ces derniers mois. Et elle s’est emparée de tout ce matériel avec une certaine frénésie. Hormis les sensibilités perçues pendant certaines périodes chez l’enfant, je crois que le lien existant entre le matériel et l’éducateur est vraiment responsable de l’envie ou non de manipuler un matériel chez l’enfant : si vous êtes vraiment très à l’aise avec une présentation, que vous avez vraiment envie de la présenter, alors, l’enfant accrochera d’autant plus !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les appareils électriques ne sont pas en reste ! Elle a dompté la machine à coudre et notre nouvel ami Momo 🙂

La vie sensorielle

Luce a passé un long moment à manipuler l’arche romane, la table de Pythagore, les cylindres, le cube du binôme et les volumes bleus, son matériel sensoriel préféré. Elle qui est déjà vraiment dans l’abstraction prend plaisir parfois à revenir à du matériel sensoriel après une période d’explosion en maths ou en langage.

La culture

  • Au niveau du temps, elle a ressorti le tapis des saisons pour trier les images classifiées. Petit à petit, je vois sa perception du temps s’affiner. Elle a compris l’enchaînement des jours, des semaines et des mois. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ce fanzine qui date de l’an dernier.

dav

  • En zoologie, elle a aimé dessiner un oiseau à partir du puzzle (lors de sa boulimie de lecture et de traçage, je lui ai proposé les puzzles avec les parties des animaux à étiqueter), mais surtout, nous avons joué beaucoup de parties de Tiptoi Sur la trace des animaux (incontestablement son jeu préféré !)

Nous possédons de nombreux livres et coffrets (animaux, corps humain, globe, atlas …) interactifs Tiptoi de Ravensburger. Ils sont appréciés par chacun de mes trois enfants.

  • En musique, elle a commencé à aborder la lecture de notes, et a joué des mélodies avec les cloches. Elle a regardé de nombreuses fois les diaporamas des instruments avec un penchant pour la flûte traversière. Je vous laisse parcourir la catégorie « Musique et arts » pour découvrir tout le matériel que j’ai créé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle a pu essayer ses instruments favoris au salon de la musique de Francfort, début avril.

  • Nos voyages d’avril ont permis un retour à la géographie ! Strasbourg, Francfort, Paris … tout ça, ça donne envie de manipuler des cartes et de trier des objets sur le planisphère de l’Europe ou encore de s’intéresser aux drapeaux du monde.

Pour aller un petit plus loin dans la découverte des capitales, nous avons utilisé Fenêtre sur les grandes villes du monde (que vous voyez ouvert ci-dessus) et un livre d’autocollants Les villes du monde, les deux édités chez Usborne et très adaptés à l’âge de Luce.

  • Lors de notre visite de Francfort, elle a pu découvrir comment poussaient le café, l’ananas, la noix de coco, le poivre ou encore d’où provenait le sirop d’agave qu’elle aime tant. Je vous conseille vivement la visite du Palmengarten.

Un petit remake de Où est Charlie ?

IMG_201704 08_202942_504

Ces mois ont été compliqués pour moi, très fatiguée par ce long hiver et en manque de lumière, j’ai parfois manqué de patience, et même éprouvé une sorte de lassitude que tous les parents qui pratiquent l’IEF connaissent bien … Pourtant, même si j’avais eu l’impression de ne pas avoir accompagné au mieux mes enfants durant cette période, je me rends compte avec ce très long article que j’ai quand même su rester à l’écoute des besoins intenses de Luce. Luce est une enfant qui saisit tous les regards, toutes les stimulations et qui est extrêmement sociable. Les journées qu’elle vit sont souvent difficiles à gérer pour elle et parfois, nous loupons le moment où il faudrait la soustraire aux stimulations : son cerveau déborde, il disjoncte, et c’est la crise. Dans ces moments, elle est comme hors de son corps et la ramener sur terre prend presque une heure.
C’est à la fois un plaisir de l’observer prendre sa place dans ce monde, mais tout autant un défi de l’accompagner au quotidien : bref, être parent, c’est partir à la recherche de son « soi » intérieur !

 

 

2 commentaires sur « Les 4 derniers mois de Lulu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s